Covid-19 : Lilly, GSK et Vir Biotechnology annoncent des résultats positifs pour leur cocktail d’anticorps

L’association des deux anticorps des laboratoires et de la biotech réduirait la charge virale de 70 %.

Partager
Covid-19 : Lilly, GSK et Vir Biotechnology annoncent des résultats positifs pour leur cocktail d’anticorps

Eli Lilly, Vir Biotechnology et GlaxoSmithKline (GSK) ont annoncé les résultats de l’essai de phase II évaluant l’association de deux anticorps monoclonaux, le bamlanivimab de Lilly et le VIR-7831 de Vir et GSK, en traitement des formes légères à modérées de Covid-19.

L’étude a atteint son critère d’évaluation principal en démontrant une réduction de la charge virale de 70 %, au bout de sept jours de traitement, par rapport au placebo. En outre, des études précliniques suggèrent que l'administration de ces deux anticorps pourrait fournir une protection contre les variants actuels du SARS-CoV-2, résistant au bamlanivimab seul.

« La réduction de la charge virale est un critère viral important (…). Ces données virologiques confirment notre conviction que le bamlanivimab et le VIR-7831 pourraient être une option prometteuse contre le Covid-19 », a déclaré Daniel Skovronsky, directeur scientifique de Lilly et président de Lilly Research Laboratories.

Le bamlanivimab de Lilly est autorisé par la FDA en vertu d’une autorisation d'utilisation d'urgence (Emergency Use Authorization) contre les formes légères à modérées de Covid-19.

En France, cet anticorps monoclonal dispose d’une ATU (autorisation temporaire d’utilisation de cohorte) de l’ANSM pour son utilisation en bithérapie avec l’etesevimab, un autre anticorps monoclonal de Lilly, pour une utilisation chez les personnes à risque élevé de développer une forme grave de la Covid-19, en raison d’une immunodépression liée à une pathologie ou des traitements, d’un âge avancé ou de la présence de comorbidités.

Quant au VIR-7831, il a été soumis par Vir et GSK après de la FDA, également pour une autorisation d'utilisation d'urgence, comme l’indique Hal Barron, le directeur scientifique et président de la R&D de GSK : « Nous continuons à travailler avec les régulateurs pour apporter le VIR-7831 en monothérapie et potentiellement co-administré avec d'autres anticorps monoclonaux pour les patients dans le besoin. »

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS