[Covid-19] Les remarquables performances du test sérologique de Roche approuvé aux Etats-Unis

Le test sérologique Elecsys du laboratoire Roche qui a été approuvé le 3 mai par la Food and Drug Administration, l’autorité américaine du médicament, affiche des performances remarquables dans la détection des infections passées au Covid-19. De quoi, peut-être, permettre un dépistage massif.

Partager
[Covid-19] Les remarquables performances du test sérologique de Roche approuvé aux Etats-Unis

Une nouvelle étape est franchie dans la course aux tests, cruciaux dans la stratégie de déconfinement pour prévenir une nouvelle prolifération du SARS-CoV-2. Roche, un laboratoire pharmaceutique suisse, a reçu, ce 3 mai, une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) de la part de la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité fédérale des médicaments aux Etats-Unis, pour son test Elecsys Anti-SARS-CoV-2.

Il s’agit d’un test sérologique – ou sanguin –, c’est-à-dire qu’il détecte chez le patient la présence d’anticorps que l’organisme de celui-ci a développés s’il a été précédemment infecté par le virus SARS-CoV-2. Plus rapides que les RT-PCR , tests de dépistage qui détectent la présence du virus dans le corps, utilisés depuis le début de la pandémie, les tests sérologiques ont connu un développement mal maîtrisé, avec des fraudes ou des performances insuffisantes. Ce qui a d'ailleurs poussé la FDA à durcir à ses règles en la matière début mai après les avoir assouplies en mars.

0% de faux négatifs et 0,2% de faux positifs

Le test de Roche présente lui des performances remarquables : le laboratoire suisse, qui a éprouvé son tests auprès de 5 272 patients, revendique un taux de spécificité – soit la probabilité que le résultat soit négatif lorsque le patient n’a en effet jamais été infecté – de 99,8% et un taux de sensibilité – celle qu’un patient bel et bien exposé à la maladie soit testé positif – de 100%. Le taux de sensibilité a été vérifié en testant les patients au Elecsys 14 jours après la confirmation de leur infection au SARS-CoV-2 par des tests RT-PCR.

Revers de la médaille, et contrairement à d’autres tests sérologiques dits rapides, comme celui du français NG Biotech , qui s'effectuent avec une simple piqûre au bout du doigt, Elecsys nécessite une prise de sang par voie intraveineuse pour détecter les anticorps IgM (immunoglobuline M) et IgG (immunoglobuline G).

Jusqu'à 300 tests par heure sur les analyseurs Cobas e

Il reste toutefois assez rapide puisque les résultats arrivent au bout d’« environ 18 minutes », précise le communiqué, pour « un rendement pouvant atteindre 300 tests par heure ». Pour le réaliser, les laboratoires devront être équipés des analyseurs fournit par Roche de la gamme cobas e.

Une telle fiabilité est clé pour envisager un déploiement de tests sérologiques à grande échelle dans les mois à venir. En particulier pour faire face au problème posé par la faible prévalence du Covid-19 : les faux positifs (liés à un manque de spécificité) peuvent être plus nombreux que les vrais positifs, noyant ainsi l'efficacité de la détection. Ce que souligne la Haute autorité de santé (HAS) dans un communiqué publié le 2 mai : « Même en utilisant un test qui satisfait aux exigences du cahier des charges, si le virus a peu circulé au sein d’une population, le résultat du test a un risque augmenté d’être erroné. »

100 millions de tests par mois d'ici fin 2020

Alors que seulement 5,7% des Français auront été infectés au 11 mai selon une étude menée par l’Institut Pasteur et pré-publiée le 20 avril, la HAS estime ainsi primordial « que ces tests ne soient utilisés qu’à des fins médicales, dans le cadre d’une prise en charge individuelle » et que « le recours à un dépistage systématique de toute la population est pour l’instant non pertinent ».

Le niveau de performances atteint par l’Elecsys permettra-t-il de changer la donne ? Dans tous les cas, Roche indique dans son communiqué qu'il « fournira plusieurs dizaines de millions de tests aux pays acceptant le marquage CE [marquage européen, ndlr], ainsi qu’aux Etats-Unis ». De l’ordre de 50 millions par mois, la production de tests Elecsys devrait atteindre les 100 millions par mois d’ici la fin de l’année 2020, ajoute Thomas Schinecker, directeur du département Diagnostics de Roche.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS