Covid-19: les premières vaccinations Johnson & Johnson débuteront dès samedi 24 avril en France

[Actualisé le 22 avril] Dans la foulée du feu vert européen, la France a redonné son aval au vaccin anti-Covid-19 de Janssen (Johnson and Johnson), mis en cause aux Etats-Unis dans quelques cas rarissimes de thromboses graves. En France, les premières injections pourront finalement être administrées dès samedi 24 avril.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Covid-19: les premières vaccinations Johnson & Johnson débuteront dès samedi 24 avril en France
Le gouvernement français pourra enfin inclure dans la campagne vaccinale les 200 000 doses reçues lundi 12 avril.

Après les craintes liées à la suspension du vaccin anti-Covid de Janssen aux Etats-Unis, plusieurs pays européens avaient choisi de reporter les injections avec ce produit. La sécurité du vaccin de cette filiale du groupe américain Johnson & Johnson, a finalement été confirmée par l'Agence européenne du médicament (EMA) mardi 20 avril. Une bonne nouvelle pour le gouvernement français, qui souhaitait inclure dans la campagne vaccinale les 200 000 doses reçues lundi 12 avril. Selon une note à destination des professionnels de santé datée du 11 avril, chaque médecin ayant commandé le vaccin devait recevoir un flacon contenant cinq doses dès le 20 avril.

A LIRE AUSSI

Vacciner les plus de 55 ans

Le vaccin Janssen sera distribué "dans les mêmes conditions que ce qui est prévu aujourd'hui pour le vaccin AstraZeneca, c'est-à-dire pour les personnes âgées de plus de 55 ans", avait indiqué Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement mercredi 14 avril. Elles pourront y avoir accès dès samedi 24 avril, a annoncé jeudi 22 avril au soir le ministre de la Santé Olivier Véran. "Les cas de thromboses recensés aux Etats-Unis ont pour l'instant touché des femmes jeunes, entre 18 à 48 ans, indiquait son ministère à L'Usine Nouvelle quelques jours avant d'avoir le nouveau feu vert de l'EMA. On reste attentifs, mais la stratégie française est différente. Aux Etats-Unis, il y a une vaccination tout azimuts, nous avons fait le choix de vacciner des publics cibles. Notre principe de précaution, c'est de l'utiliser chez les personnes âgées."

A LIRE AUSSI

Les livraisons avaient dû être suspendues

Alors qu'il attendait le résultat des investigations de l'EMA, le laboratoire pharmaceutique américain avait décidé de suspendre les prochaines livraisons. Selon les chiffres communiqués par la DGS (Direction Générale de la Santé), 358 000 doses supplémentaires auraient dû être livrées la semaine du 26 avril. Bien loin des 2,7 millions de doses annoncées en février par la Task Force gouvernementale. "Les doses sont produites, si l'Europe revalide le bénéfice/risque du vaccin, nous enverrons les doses, indiquait le 15 avril à L'Usine Nouvelle la filiale française du laboratoire américain, alors prise de court. On nous explique [la maison mère, ndlr] qu'on ne nous donne pas les chiffres parce que les choses peuvent changer. On attend d'être sûrs. Nous savons seulement d'une semaine sur l'autre combien de doses seront envoyées". Pour autant, pas question pour l'instant de revenir sur les volumes annoncés en début d'année. "Nous livrerons 200 millions de doses au niveau européen en 2021, 29 millions seront destinées à la France", nous indiquait alors le groupe pharmaceutique.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS