L'Usine Matières premières

[Covid-19] "Les autorités nous appellent tous les jours pour vérifier que la production continue", assure Tereos

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Implanté dans 18 pays, Tereos (47 sites industriels, 26 000 personnes) a réorienté la production de 5 de ses 19 usines vers la production de gel hydroalcoolique. La campagne betteravière ne débutera qu'à la fin de l’été. La coopérative sucrière, premier producteur d’alcool en France, est aussi un fournisseur clé des marques de lait infantile et de la chaîne pharmaceutique. Elle doit assurer la continuité pour fournir en flux tendu plus de 700 entreprises de l'agroalimentaire, tout en s’adaptant aux conditions sanitaires et logistiques modifiées par la pandémie de Covid-19. Vincent Pobelle, directeur de la transformation de Tereos, explique à l'Usine Nouvelle comment l’entreprise poursuit ses activités en cette période particulière.

Les autorités vérifient tous les jours que la production continue, assure Tereos
L'usine Tereos d'Origny-Sainte-Benoite (Aisne) produit actuellement du gel hydroalcoolique.
© photo pascal Guittet

L’Usine Nouvelle – Vous faites partie de ces secteurs dont la production ne peut pas s'interrompre. Quelles mesures avez-vous prises pour garantir la poursuite de l’activité ?

Vincent Pobelle – L’anxiété que peuvent exprimer nos collaborateurs est légitime. Nous avons mis en place des caméras thermiques à l’entrée des usines depuis la semaine dernière, en plus des "gestes barrières". Des plans de continuité, en cas de crise, sont prêts mais n’ont pas encore été activés. Nous avons découpé les équipes, pour s’assurer d’avoir en permanence du personnel sur les fonctions critiques : production, supply chain (même si les transports sont perturbés), support clients. Le recours au télétravail a été mis en place autant que possible, et fort heureusement, la montée en puissance du réseau s’est bien passée.

Quelles sont les difficultés rencontrées en matière de transports ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte