[Covid-19] Le remdesivir de Gilead pourrait devenir le premier traitement autorisé en Europe

Un coup d'accélérateur pourrait être donné aux procédures d'examens et d'évaluation du remdesivir de Gilead, afin d'autoriser plus rapidement l'emploi de cet antiviral dans la lutte contre le Covid-19 sur le sol européen, a annoncé lundi 8 juin l'Agence européenne du médicament (AEM). La molécule est déjà utilisée comme traitement pour les malades les plus gravement atteints aux Etats-Unis, en Inde et en Corée du Sud. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Covid-19] Le remdesivir de Gilead pourrait devenir le premier traitement autorisé en Europe
Le remdesivir de Gilead pourrait devenir le premier traitement contre le Covid-19 autorisé sur le sol européen. (AEM). /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Lam

Il pourrait devenir le premier traitement contre le Covid-19 autorisé sur le sol européen. Le remdesivir, une molécule du laboratoire Gilead (connu pour ses traitements contre le VIH), initialement développé contre Ebola, pourrait faire l'objet d'une procédure d'autorisation accélérée, a déclaré l'Agence Européenne du Médicament (AEM) lundi 8 juin.

A LIRE AUSSI

Des essais cliniques encourageants

Premier traitement à avoir montré son efficacité pour soigner les patients souffrant du Covid-19 lors d'essais cliniques, le remdesivir, un antiviral, est déjà utilisé pour traiter les malades les plus gravement atteints aux Etats-Unis, en Inde et en Corée du Sud.

Aux Etats-Unis, selon les résultats préliminaires d'un essai clinique dévoilés le 29 avril dernier par les Instituts de santé américains (NIH), il aurait permis aux malades hospitalisés de se rétablir en moyenne en 11 jours au lieu de 15. Ce traitement par injection intraveineuse a été testé auprès de 1 063 patients souffrant d’une forme avancée du Covid-19 et de problèmes pulmonaires, aux Etats-Unis et dans 21 hôpitaux européens et asiatiques.

Des conclusions confirmées le 22 mai par la publication du rapport complet des essais dans la revue New England Journal of Medecine. "Nous disposons maintenant de données solides montrant que le remdesivir diminue dans une mesure modeste le temps de guérison des personnes hospitalisées atteintes du Covid-19", a affirmé Anthony S. Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), membre du NIH et parrain des essais.

A LIRE AUSSI

S'il était approuvé, il s'agirait du premier traitement autorisé en Europe

"L'évaluation des bénéfices et des risques du remdesivir est réalisée dans le cadre d'un calendrier réduit et un avis pourrait être donné d'ici quelques semaines", a dit l'AEM dans un communiqué.

Si le traitement par intraveineuse de Gilead était approuvé, il s'agirait du premier à l'être en Europe contre le COVID-19. La Commission devra se prononcer en dernier ressort, mais elle suit la plupart du temps les avis de l'AEM.

Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a accordé début mai à Gilead une autorisation de prescription du remdesivir pour le traitement des patients atteints du COVID-19.

Avec Reuters (Pushkala Aripaka ; version française Nicolas Delame)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS