Covid-19 : Hemarina offre sa molécule transporteuse d'oxygène

La biotech bretonne se dit prête à mettre à disposition une molécule dont l'action favorise l'oxygénation des tissus, pour lutter contre les formes graves de Covid-19.  

Partager
Covid-19 : Hemarina offre sa molécule transporteuse d'oxygène
Franck Zal, p-dg d'Hemarina

« Il y a urgence à débloquer les autorisations administratives. Nous avons des produits qui sont cliniquement testés, il faut pouvoir avancer et répondre aux demandes des médecins hospitaliers ». Le cri du coeur est signé du Dr Franck Zal, fondateur d'Hemarina.

La biotech bretonne, est prête à mettre à disposition 5 000 doses de produits déjà existantes pour lutter contre les formes les plus graves du Covid-19, notamment les insuffisances respiratoires.

Une molécule issue des vers marins

La molécule développée par Hemarina, appelé M101, fixe 40 fois plus l'oxygène que l'hémoglobine humaine. Issu des vers marins, ce produit a été testé pour des applications d'oxygénation des greffons.

Une étude clinique, dont les résultats ont été publié dans le American Journal of Transplantation, a ainsi été menée en France sur plus de 60 patients sur cette indication. Le Pr. Laurent Lantieri, chef de service à l'Hôpital Georges Pompidou, qui a utilisé le produit d'Hemarina pour une greffe de visage, presse désormais les autorités à autoriser le test clinique de la molécule sur les situations d'urgence liées au Covid-19.

Avec des services de réanimation débordés, la molécule développée par Hemarina pourrait ainsi être indiquée pour les patients qui ne bénéficient pas de respirateurs.

La biotech souligne par ailleurs que ce traitement serait simple à mettre en œuvre sur le plan technique. Hemarina dispose de 5 000 doses prêtes à être offertes et peut en produire rapidement environ 30 000.

« Le président de la République a dit à juste titre « nous sommes en guerre ». Oui, nous entrons dans une phase de médecine de guerre. Les médecins sur le terrain en première ligne en sont tous conscients et, dans ce cas, le principe de risque mesuré et de bénéfice potentiel par rapport aux risques encourus doit primer sur un principe précaution exacerbé qui aboutirait à compter les morts », a souligné Franck Zal, fondateur d'Hemarina.

La biotech espère que son appel sera entendu et que sa molécule puisse être prochainement mise à l'essai en France.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS