[Covid-19] Comment les usines d’Albéa s’organisent pour poursuivre leur activité

Les sept usines d’Albéa en France continuent de fournir leurs clients tout en participant à « l’effort de guerre ». Le fabricant d’emballages en plastique a instauré des mesures de sécurité renforcées et ferme ses sites le temps d’une désinfection à chaque suspicion de cas de coronavirus. –

Partager
[Covid-19] Comment les usines d’Albéa s’organisent pour poursuivre leur activité
L'usine Albéa de Simandre a repris son activité après deux jours de désinfection dus à la suspicion d'un cas de coronavirus.

LVMH, Unilever, L’Oréal ou encore Fareva… Pour accompagner ses clients ayant réorienté leur production pour subvenir aux besoins de gel hydroalcoolique, Albéa se retrouve à son tour en première ligne pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Le fabricant d’emballages a ainsi vu ses demandes de pompes exploser dans les dernières semaines. Car, au côté du flacon qui contient la formule antibactérienne, la pompe (lotion ou mousse) est le deuxième élément indispensable pour fournir une solution packaging efficace au nettoyage des mains. Plus étonnant, l’activité des tubes est elle aussi en ébullition. Avec ses délais de production rapides, de plus en plus d’acteurs participant à « l’effort de guerre » en réclament pour accélérer le conditionnement et donc l’expédition vers les hôpitaux, les collectivités et les pharmacies.

Des mesures pour rassurer les salariés

Un besoin national qui entraîne un besoin de personnel dans les sept usines françaises du groupe. Pour faire face à l’épidémie tout en réduisant le risque de contamination, de nombreuses mesures ont été identifiées – avec le personnel et les membres de la Commission santé, sécurité et conditions de travail (CSSCT) – puis mises en place. « Nous mettons en oeuvre des mesures précises notamment en ce qui concerne les distances de sécurité, le port de masques, le nettoyage des surfaces. Nous faisons tout ce qui est possible pour assurer la sécurité des salariés », explique Cécile Tuil, la vice-présidente de la communication du groupe. Un comité de crise au niveau mondial se réunit d’ailleurs chaque jour pour faire le point sur l’évolution de la situation.

Des fermetures d’usine pour désinfection

Si l’activité des sites est maintenue, il n’est pas rare de trouver dans la presse locale des articles annonçant la fermeture d'une unité en raison de la suspicion de cas de coronavirus chez certains salariés. Afin d’assurer au mieux la protection des employés, des protocoles ont été établis pour que les directions de chaque site puissent le fermer et procéder à sa désinfection. Ce 25 mars, l’activité a repris à Simandre (Saône-et-Loire), tandis que les bâtiments de Plouhinec (Morbihan) et de Sainte-Menehould (Albéa Argonne, Marne) sont en cours de nettoyage. Les collaborateurs devraient reprendre l'activité respectivement les 26 et 27 mars.

Apprendre pour mieux anticiper

C’est par ce moyen qu’Albéa poursuit sa production dans la majorité de ses 40 sites dans le monde. L’usine italienne de Bottanuco, le centre d’expertise européen dans la confection des mascaras, est fortement impactée par la crise sanitaire et ne fournit qu’un service minimum. L’activité en Inde est également perturbée après l’annonce d’un couvre-feu total dans le pays. Réputée pour sa bonne gestion au niveau environnement, hygiène, sécurité (EHS), l’entreprise est convaincue qu'elle ressortira de cette crise encore plus solide et davantage préparée. « Nous avons déjà énormément appris durant cette période, assure Cécile Tuil. Par exemple, à travers nos usines en Chine, nous savons désormais comment redémarrer des sites après une crise sanitaire. En Europe, nous la subissons de plein fouet mais parvenons à maintenir une activité, en renforçant la sécurité. » L’ensemble des mesures et des procédures établies pendant les dernières semaines doivent permettre aux usines situées dans des régions n’ayant pas atteint le pic de l’épidémie de pouvoir réagir efficacement dans des délais restreints. Les équipes sont déjà sur le pont pour accompagner les implantations américaines.

Sujets associés

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Nouveau

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - VALOPHIS HABITAT

Gestion des compteurs d'eau et services associés

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS