Covid-19 : Ce que l'on sait (et ce qui reste à préciser) sur l'efficacité du vaccin de Pfizer

Le laboratoire américain a annoncé que son vaccin contre le nouveau coronavirus, développé avec la biotech allemande BioNTech, était « efficace à plus de 90 % », selon les premières données intermédiaires. Des résultats prometteurs mais encore à consolider. Explications.

Partager
Covid-19 : Ce que l'on sait (et ce qui reste à préciser) sur l'efficacité du vaccin de Pfizer

« Les premières données de notre étude de phase III fournissent la preuve initiale que notre vaccin est capable de prévenir le Covid-19 ». Les mots sont signés d’Albert Bourla, le p-dg de Pfizer qui s’est félicité, dans un communiqué publié ce matin, de l’arrivée des premières preuves d’efficacité de son candidat-vaccin développé avec BioNTech.

Des données qui pourraient faire du candidat-vaccin de Pfizer et BioNTech, le premier vaccin approuvé dans la lutte contre le Covid-19. Pour en arriver à cette conclusion positive, Pfizer s’appuie sur les résultats intermédiaires d’une vaste étude de phase III. Un essai clinique très prometteur dont certains résultats restent à préciser.

Une étude sur 45 538 personnes

Débuté fin juillet 2020, l’essai clinique de phase III destiné à évaluer BNT162b2, le nom du candidat-vaccin de Pfizer et BioNTech, a inclus 43 538 personnes, partout dans le monde, dont déjà 38 955 ont reçu deux doses du vaccin, à la date du 8 novembre 2020. Le schéma d’administration prévoit deux injections espacées de 21 jours entre chaque dose.

Sur cette population, Pfizer annonce que 94 cas de Covid-19 ont pu être analysés. En répartissant ces infections en deux groupes, ceux qui ont été vaccinés et ceux qui ont reçu un placebo, le laboratoire américain arrive à la conclusion que le taux d’efficacité de son vaccin dépasse les 90 %, et cela, sept jours après l’injection de la seconde dose de vaccin. A titre de comparaison, l'OMS estime à environ 60 % l'efficacité du vaccin contre la grippe.

Pfizer annonce par ailleurs qu’aucun effet indésirable sérieux n’a été observé chez les participants. Le laboratoire précise cependant qu’il va continuer à collecter des données sur le sujet en suivant les participants sur le long terme, jusqu’à deux ans après la première injection.

Des résultats à affiner

Malgré cette annonce positive, l’étude en cours est encore loin d’être achevée. Pfizer et BioNTech annoncent que l’analyse finale de l’essai clinique doit porter sur 164 cas confirmés d’infection au Covid-19 (contre 94 analysés, à l’heure actuelle). Le taux d’efficacité du vaccin pourrait ainsi encore évoluer dans les semaines à venir.

Une fois ce taux stabilisé, il restera encore plusieurs éléments à étayer. Le premier consistera à évaluer l’efficacité du vaccin chez les patients qui ont déjà été contaminés auparavant par le SARS-CoV-2. L’autre point sera de voir également quel peut être l’effet du vaccin pour prévenir la survenue de formes graves de Covid-19. Enfin il faudra également voir s'il existe des différences d'efficacité selon l'âge des participants et préciser son taux d'efficacité chez les personnes âgées, plus vulnérables.

Une des grandes inconnues reste aussi la durée d'immunité conférée par le vaccin. Là encore, des données avec plusieurs mois de recul permettront de voir si le vaccin est efficace sur la durée.

Pfizer et BioNTech précisent par ailleurs que l’analyse finale des données comprendra un taux d’efficacité à sept jours mais également un taux à 14 jours, après la seconde dose injectée de vaccin. Des données complémentaires indispensables pour pouvoir comparer l'efficacité des différents vaccins actuellement en développement.

Voir aussi : Coronavirus : Tout comprendre sur les différents vaccins en développement

Avant même l’analyse finale de son étude, Pfizer et BioNTech estiment que d'ici à la troisième semaine de novembre 2020, suffisamment de données seront disponibles pour soumettre une demande d’autorisation en urgence auprès de la FDA, l’agence américaine du médicament.

Le candidat-vaccin de Pfizer et BioNTech est ainsi sur la bonne voie pour devenir le premier vaccin approuvé dans la lutte contre le Covid-19. Des résultats qui s'accompagnent d'une augmentation de la production du futur vaccin. Si seulement 50 millions de doses seront produites avant la fin de l’année 2020, ce sont plus d’1,3 milliard de doses qui pourraient être disponibles en 2021.

L’Europe a déjà commandé 200 millions de doses de ce vaccin, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS