Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Course à la consolidation dans les porte-conteneurs

Publié le

Course à la consolidation dans les porte-conteneurs

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le transport maritime de conteneurs poursuit sa croissance, au rythme de l’économie chinoise, grande pourvoyeuse de produits en tous genres pour l’Occident. Avec le ralentissement de cette dernière, le transport maritime continue à croître, mais les prix baissent. Les armateurs ont souvent joué la démesure, avec une flotte en forte surcapacité, et beaucoup d’entre eux sont dans le rouge. Les chinois Cosco et China Shipping Group peuvent remercier Pékin, toujours prêt à sauver les entreprises nationales. D’autres compagnies asiatiques font naufrage, comme le singapourien Neptune Orient Lines (NOL) qui pourrait être repris par le français CMA CGM, en négociations exclusives jusqu’au 7 décembre. L’armateur de Marseille, numéro trois mondial, qui a vu son chiffre d’affaires baisser au dernier trimestre malgré des volumes en progression, devra débourser plusieurs milliards d’euros. NOL, coté à la Bourse de Singapour, est valorisé à de 2 milliards d’euros. Sans compter une dette estimée à près de 2,5 milliards d’euros. Pourquoi une telle acquisition ? Pour permettre à CMA CGM de se rapprocher de ses deux principaux concurrents, le danois Maersk Line et l’italo-suisse MSC. Mais surtout pour participer à la course à la consolidation, vitale dans un marché très éclaté. Leader, Maersk ne détient que 14,7 % du marché. Face à la chute des prix et une fuite en avant, les armateurs ont investi dans des navires gigantesques (plus de 18 000 EVP [équivalent vingt pieds]) pour réduire leurs coûts. Ils consomment moins et permettent de réduire les coûts de transport. Problème, la taille et le tirant d’eau empêchent ces géants des mers de rentrer dans un grand nombre de ports. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle