Courant continu et pilotage décentralisé, deux grandes transformations à venir du réseau électrique selon RTE

Pilotage décentralisé, distribution de courant continu, digitalisation... Le Réseau de Transport d'Électricité (RTE) a organisé une conférence de presse pour présenter les défis posés par la transition énergétique au système électrique. Décryptage avec Gabriel Bareux, directeur R&D de RTE.

Partager
Courant continu et pilotage décentralisé, deux grandes transformations à venir du réseau électrique selon RTE
Les interconnexions électriques qui permettent de transporter de l'électricité en courant continu haute tension, comme ici entre Baixas (France) et Santa Llogaia (Espagne), devraient se répandre en Europe, d'après RTE.

« Le réseau électrique est en route vers une aventure industrielle profonde. » Directeur R&D au sein de Réseau de Transport d'Électricité (RTE), Gabriel Bareux a mené une conférence de presse, vendredi 25 juin, sur les transformations que va subir le système électrique pour relever le défi de la transition énergétique.

« Pour remplir les objectifs de décarbonation, il faut bien sûr commencer par réduire nos consommations finales d’énergie. Mais il faut également augmenter la part d’électricité dans nos usages », avance M. Bareux. L’électricité doit en effet passer de 25 % à 50-55 % des besoins énergétiques finaux d’ici à 2050, d’après la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC). « Peu de grands chantiers globaux ont été nécessaires sur le réseau électrique ces dernières décennies. Désormais, nous avons une montagne de transformations en face de nous. »

Favoriser le courant continu

Premier défi à anticiper par RTE pour mener à bien la transition énergétique : mettre en place des stations de conversion basée sur la technologie « High Voltage Direct Current » (HVDC), comme celle d’une puissance de 2 GW qui se trouve entre la France et l’Espagne. « Pour l’instant, le réseau électrique fonctionne en courant alternatif, rappelle le spécialiste. Mais de plus en plus d’usages nécessiteront, à l’avenir, du courant continu. » Les data centers, les véhicules électriques et les électrolyseurs, par exemple, sont alimentés en courant continu.

Les infrastructures de transport d’électricité sont également amenées à évoluer : « Il n’est pas possible de transporter sur de très grandes distances du courant alternatif en souterrain… mais en courant continu, c’est possible ! Une révolution industrielle est en cours », souligne Gabriel Bareux.

Décentraliser le pilotage du réseau

Deuxième challenge mis en avant par RTE : décentraliser le pilotage du système électrique. Aujourd’hui, les centres de pilotage RTE sont peu nombreux : un seul centre de contrôle (appelé « dispatching ») aiguille les flux d’électricité à échelle nationale – il gère le réseau d’interconnexion à 400 000 volts et les échanges avec les pays voisins –, et sept dispatching conduisent les réseaux en région. Les valeurs sont rafraîchies « toutes les 10 secondes » et « une dizaine de minutes » est nécessaire pour jouer sur un aiguillage. « Demain, avec l’augmentation de la part d’éolien et de solaire dans le mix énergétique, il y aura beaucoup plus de données à traiter et il faudra réagir plus vite. Ce schéma est inadapté », assure M. Bareux. « Car même si nous choisissons de relancer la filière nucléaire [dont le pilotage est centralisé, ndlr], cette énergie couvrira au plus 50 % de la production d’électricité d’ici 2050, rappelle le directeur R & D. Le monde de demain, c’est surtout des énergies renouvelables. »

RTE planifie ainsi de mettre en place « 180 postes de pilotage » dans le but d'instaurer une stratégie de contrôle à la seconde et de l'automatiser. Cette nouvelle architecture de pilotage du système électrique se compose de trois couches : un « smart cockpit » qui proposera aux opérateurs différentes stratégies possibles (en fonction du prix, des émissions de CO2, de l’itinéraire…), un « pilotage automatique », puis une « adaptabilité des protections ».

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS