Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Coupe du monde 2018] Nike, par crainte de sanctions américaines, lâche la sélection iranienne

Cédric Soares , , ,

Publié le

Nike a annoncé, lundi 11 juin, qu’il ne fournirait pas l’équipe d’Iran de football en chaussures pour la coupe du monde 2018 en Russie, alors qu’il en est sponsor officiel. Pour justifier sa décision, l’équipementier a invoqué la réactivation des sanctions économiques imposées par l’administration Trump suite à la sortie des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien.

[Coupe du monde 2018] Nike, par crainte de sanctions américaines, lâche la sélection iranienne
Nike a annoncé, lundi 11 juin, qu'il ne fournirait pas en chaussures l'équipe iranienne de football pendant la coupe du monde 2018 qui se déroulera en Russie.
© LUMBROSO Michael / LSA

Les conséquences du retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien frappent la Coupe du monde. A quelques jours de l’ouverture de la compétition, Nike a confirmé lundi 11 juin, qu’il ne fournirait pas les chaussures de l’équipe de l’Iran de football dont il était jusque là le fournisseur. L’équipementier a invoqué les sanctions économique imposées par l’administration Trump pour justifier son choix. “Ces sanctions signifient, qu’en tant qu’entreprise américaine, nous ne pourrons fournir en chaussures les joueurs de la sélection Iranienne pour l’événement” indiquait un communiqué envoyé à NBC News, vendredi 1er juin.

L’équipe iranienne a jusqu’au vendredi 15 juin, date de leur premier match contre le Maroc, pour trouver une solution. ESPN a révélé que la fédération nationale a envoyé un courrier à la Fifa pour lui demander des explications et de l’aide pour gérer la situation. “Les joueurs ont l’habitude de jouer avec leurs équipements sportifs et ce n’est pas juste de leur changer une semaine avant un match important” s’est indigné l’entraîneur de la sélection iranienne, Carlos Queiroz, au média sportif américain.

Le même problème ne se présentera pas pour les maillots des joueurs. Adidas qui les fournit n’est pas sponsor de l’équipe et les a déjà vendus à la Fédération.

Plusieurs grands groupes déjà touchés

Suite à la sortie des Etats-Unis de l'accord iranien, l'administration américaine a annoncé, le 8 mai, rétablir les sanctions économiques à l’encontre des entreprises commerçant avec Téhéran. Ces dernières avaient été levées suite à la signature de l'accord en 2015. Plusieurs grands groupes ont depuis pris des mesures pour s'en prémunir. Côté Français, PSA a annoncé arrêter ses activité en Iran et Total tente d'obtenir une dérogation de la part l'administration américaine.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus