Coup de rabot sur le concours Oséo du ministère de la Recherche

Pour sa 14e édition, le Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes voit son budget raboté de 10 %. Premiers touchés : les projets "en émergences".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coup de rabot sur le concours Oséo du ministère de la Recherche

Lancée officiellement par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (M.E.S.R.) ce jeudi 5 janvier, la 14e édition du Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes subit lui aussi la crise budgétaire. Selon Laure Reinhart, directeur Général Délégué d’Oséo et de sa filiale Innovation, son budget, alimenté par Oséo et le ministère, sera limité à 16 millions d’euros, résultat du coup de rabot de 10%.

Mais ce n’est pas tout. Contre toute logique, alors que le gouvernement, via les investissements d’avenir, met l’accent sur la maturation technologique des travaux de la recherche publique le financement d’une dizaine de SATT (société d’accélération du transfert de technologies), "le M.E.S.R. a décidé de ne plus subventionner les "projets en émergence" présentés au concours, mais uniquement les projets "Création & développement"", a aussi dévoilé Laure Reinhart.

Pas d’inquiétude toutefois, Oséo devrait lui bien continuer à financer ces projets en cours de maturation, via le concours. Mais avec une enveloppe restreinte, les lauréats "émergence" seront donc sûrement moins nombreux et le nombre total de projet subventionné, habituellement de l’ordre de 170, revu à la baisse.

Pour tous. Les règles sont les mêmes. Deux types de projets de création d’entreprises peuvent toujours être présentés : les projets "en émergence", qui nécessitent encore une phase de maturation et de validation technique, économique ou juridique, peuvent recevoir une subvention d’un montant maximum de 45 000 €. Les projets "création & développement ", qui peuvent donner lieu, à court terme, à une création d’entreprise, peuvent eux recevoir une subvention allant jusqu’à 450 000 €.

Pour tous, les dossiers de participation seront disponibles sur le site du MESR ou celui d’Oséo. Remise des copies avant le 29 février 2012.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS