Coup de froid à Renault Sandouville

Social

Partager

Coup de froid ce matin à l’usine Renault de Sandouville en Seine-Maritime après les déclarations de Patrick Pélata, directeur général de Renault. Si celui-ci a bien indiqué qu’un nouveau modèle Espace et qu’un modèle « relooké » de la Laguna, seraient proposés sur le marché, il a en revanche indiqué que la direction du groupe réfléchissait quant à l’usine où seront produits ces véhicules, Douai dans le Nord ou Sandouville...

Certes, l’usine normande est spécialisée avec 2 359 salariés dans la construction de véhicules haut de gamme du groupe, la Laguna et l’Espace. Mais, pour le directeur, « la plate-forme de Sandouville est trop petite face à des concurrents qui produisent sur des plates-formes d’un million de véhicules par an ».

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il ne cache d’ailleurs pas que Renault souhaite relancer ses véhicules haut-de-gamme, mais avec ceux de Nissan et sur une plate-forme d’une capacité de 1,5 million de véhicules par an.

Une capacité que pourrait atteindre plus aisément l’usine nordiste : « les investissements nécessaires à une telle plate-forme sur un site existant sont d’environ 150 à 200 millions d’euros, et le site de Douai en a déjà réalisé les trois-quarts ». Sandouville reste en compétition, « mais devra surtout réussir le modèle utilitaire Trafic dont la construction lui est confiée et débutera en 2012 » a ajouté le directeur.

Pour les syndicats en Normandie, on ne souhaite pas réagir à chaud à cette déclaration, mais un délégué remarque « qu’à son habitude, la direction met les salariés en concurrence et va aussi faire monter la pression sur les collectivités pour leurs demander de l’argent des contribuables ».


De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS