Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Coup de frein dans l'industrie américaine en janvier

,

Publié le , mis à jour le 04/02/2014 À 07H17

La croissance du secteur manufacturier américain a fortement ralenti en janvier, tombant à son plus bas niveau en huit mois, la croissance des nouvelles commandes ayant une baisse sans précédent depuis 33 ans, montre l'enquête de l'Institute for Supply Management (ISM) parue le 3 février.

Coup de frein dans l'industrie américaine en janvier © Loving earth - Flickr - C.C.

Coup de mou pour l'industrie américaine au mois de janvier. L'indice ISM est ressorti à 51,3, un chiffre nettement inférieur à son niveau de décembre (56,5) comme aux attentes des économistes interrogés par Reuters, qui le donnaient en moyenne à 56,0. Revenue à son plus bas niveau depuis mai dernier, la croissance de l'activité manufacturière a ralenti en janvier pour le deuxième mois d'affilée, après avoir atteint en novembre son plus haut niveau depuis avril 2011, à 57, suggérant que la reprise de l'économie américaine s'essouffle.

Chute des commandes

La composante des commandes nouvelles a chuté le mois dernier à 51,2 contre 64,4 en décembre. Ce décrochage de 13,2 points représente la plus forte baisse mensuelle de cet indice clé de l'activité depuis le mois de décembre 1980.

Les composantes de l'emploi, de la production et des stocks ont également reculé, avec un indice de l'emploi à son plus bas niveau depuis le mois de juin, à 52,3, après avoir atteint un pic de 18 mois à 55,8 en décembre.

Avec Reuters (Dan Burns, Juliette Rouillon, Marc Angrand)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle