Coup d'envoi début 2018 du chantier d'une nouvelle usine de méthanisation en basse Ariège

Porté depuis 2010 par un collectif d'agriculteurs, le projet de construction d'une nouvelle unité de méthanisation en basse Ariège entre en phase finale de concrétisation et devrait voir le jour en 2018 sur la commune de Montaut. Coût de l'investissement : 8,1 millions d'euros.

Partager
Coup d'envoi début 2018 du chantier d'une nouvelle usine de méthanisation en basse Ariège
Vue de la future une de méthanisation de basse Ariège

Dès 2010, des agriculteurs du Syndicat des producteurs de semences de maïs et de sorgho de l’Ariège (SPSMS) décident de se lancer dans l'aventure d'un projet de méthanisation territoriale. Après plusieurs années d'études, de montage juridique et de démarche administrative, le chantier devrait être lancé dans le courant du 1er trimestre 2018, sur la commune de Montaut (Ariège), pour une mise en service prévue avant la fin de l'année 2018. Le permis de construire a été obtenu et l'arrêté d'ICPE (Installation classée pour la protection de l'environnement) enregistré. Le marché de conception-réalisation a été attribué à la société OTV et le montage financier de cet investissement évalué à 8,1 millions d'euros, est en cours de finalisation.

Un collectif de 57 agriculteurs

La maîtrise d'ouvrage du projet est assurée par la société Arseme, constituée pour l'occasion. A son capital : un collectif de 57 agriculteurs des départements de l’Ariège, de l’Aude et de la Haute-Garonne, regroupés au sein de la SAS Prosem, qui détient 66 % des parts ; la Capa (Coopérative agricole de la plaine de l'Ariège) pour 12 % ; la RME (Régie municipale d'électricité de Saverdun), également pour 12 % et le bureau d'études ariégeois Atesyn, pour 10 %, qui assure par ailleurs l'assistance à maîtrise d'ouvrage du projet.

L'usine de méthanisation a été dimensionnée pour traiter pas moins de 21 850 tonnes de déchets végétaux par an, principalement des déchets de production de maïs et de colza semences, mais aussi des lisiers de bovins, qui seront collectés auprès des agriculteurs partenaires. A la clef : la production de quelque 200 Nm3/heure (Normaux mètres cubes) de biogaz, soit l'équivalent de 16 470 MWh/an. L'ambition est de valoriser 100 % de ce biogaz par injection dans le réseau TIGF (Transport infrastructure gaz France). Le digestat (phase solide et phase liquide) sera quant à lui valorisé dans le cadre d’un plan d’épandage contrôlé. Le raccordement de la centrale au réseau TIGF fait l'objet d'un financement spécifique, pour lequel une levée de fonds, à hauteur de 800 000 euros, est actuellement organisée via Enerfip, une plateforme de financement participatif dédiée aux projets d'énergies renouvelables.

Marina Angel

0 Commentaire

Coup d'envoi début 2018 du chantier d'une nouvelle usine de méthanisation en basse Ariège

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS