Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Coup d’envoi de Nexperia, les anciens circuits standards de NXP, en tant que société indépendante

Ridha Loukil , ,

Publié le

NXP finalise la vente de ses circuits standards à un consortium d’investisseurs chinois. Cette activité poursuivra son destin séparément au sein de Nexperia, une nouvelle société indépendante de 11 000 personnes et 1,2 milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Coup d’envoi de Nexperia, les anciens circuits standards de NXP, en tant que société indépendante
Usine de test et packaging de Nexperia
© Nexperia

NXP rapetisse. Le champion européen des semiconducteurs a finalisé la vente de ses circuits standards au consortium chinois formé par les fonds d’investissement JAC Capital et Wise Road Capital. La transaction, conclue en juin 2016, s’élève à 2,75 milliards de dollars. Cette activité poursuivra son destin séparément au sein de Nexperia, une nouvelle société indépendante lancée le jour de la finalisation de l’opération le 6 février 2017. Elle représente 11 000 personnes et 1,2 milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Recentrage de NXP sur les circuits à forte valeur ajoutée

Ancien bras armé de Philips dans les semiconducteurs, NXP avait auparavant vendu ses circuits d'émetteurs radiofréquences à JAC Capital pour 2,8 milliards de dollars. Un désinvestissement visant à obtenir le feu vert des autorités de la concurrence pour l’acquisition de Freescale, l’ancien bras armé de Motorola dans les puces électroniques, pour 11,8 milliards de dollars. Une opération finalisée en décembre 2015.

La cession des circuits standards  répond à un objectif différent. Elle s’inscrit dans une stratégie de recentrage sur les composants mixtes à plus forte valeur ajoutée. Nexperia allège NXP, non seulement de 11 000 personnes, mais de deux usines de fabrication de puces sur tranches de 200 mm de diamètre, l’une à Manchester, au Royaume-Uni, l’autre à Hambourg, en Allemagne, et de trois usines de test et packaging situées à Guangdong en China, Seremban en Malaisie et Cabuya au Philippines.  Elle est dirigée par Frans Scheper, l’ancien patron de cette activité chez NXP. Le siège se situe à Nimègue, aux Pays-Bas.

Fusion avec les anciens circuits radio de NXP?

Nexperia va-t-elle absorber les circuits radiofréquences rachetés auparavant à NXP par le fonds JAC Capital  pour mutualiser la production et favoriser les synergies entre les deux activités? Frans Scheper assure que c’est non. Du moins pour le moment.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle