Quotidien des Usines

Cortizo se dote d’une tête de pont hexagonale

, , , ,

Publié le

Le fabricant espagnol Cortizo commence la fabrication de profilés aluminium dans sa nouvelle usine à Chemillé (Maine-et-Loire), la première en France et la neuvième en Europe pour le discret groupe familial.


Usine de fabrication de profilés aluminium Cortizo à Chemillé (Maine-et-Loire).

Cortizo annonce la mise en service de son usine de fabrication de profilés aluminium à Chemillé (Maine-et-Loire). Le groupe espagnol qui a refusé toute aide publique, a investi 18 millions d’euros dans cette unité de 16 000 mètres carrés qui, à pleine capacité, soit 12 000 tonnes par an, emploiera 80 salariés. Il s’agit de son neuvième site de production après les six ouverts en Espagne et ceux en Slovaquie et Pologne.

L’unité dispose d’une presse d’extrusion d’une force de poussée maximale de 2 500 tonnes (203 mm de diamètre billette) totalement automatisée, complétée par un tunnel de refroidissement par air ou par eau grande capacité, un puller double (extracteur), deux scies, une table d'étirement automatique de 50 mètres de longueur et un empileur de profilés. S’ajoutent une chaîne de laquage verticale dernier cri et un système d’emballage pour plastifier les produits finis connecté directement à la ligne de laquage, etc.

Gestion des déchets d'aluminium

L’industriel va gérer lui-même sur le site ses déchets d’aluminium via un entrepôt de 1 250 mètres carrés, une activité confiée à une division dédiée qui compte quatre autres centres similaires en Espagne et au Portugal. Celle-ci collecte aussi les déchets dans toute l’Europe avec sa propre flotte de camions chez les clients.

L’implantation de Cortizo s’explique par l’importance du marché français où la multinationale a exporté en 2014 presque un quart de sa production. Chemillé lui permet de raccourcir ses délais de livraison et de s’installer dans une région qui abrite la première concentration hexagonale de menuiseries même si le groupe cite aussi parmi ses autres débouchés l’automobile, le ferroviaire, l’aéronautique, la navale, etc.

Cortizo qui compte un effectif de 2 000 salariés a, en 2014, produit 55 000 tonnes de profilés pour un chiffre d’affaires de 338 millions d’euros.

Jacques Le Brigand

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte