Coronavirus: YouTube réduit sa qualité de diffusion en Europe

par Foo Yun Chee
Partager
Coronavirus: YouTube réduit sa qualité de diffusion en Europe
YouTube, le service de vidéo de Google, a annoncé vendredi qu'il allait abaisser à son tour la qualité de diffusion de son service de streaming en Europe afin de décongestionner le réseau, des millions d'utilisateurs étant passés au télétravail en raison de la pandémie de coronavirus. /Ilustration d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

BRUXELLES (Reuters) - YouTube, le service de vidéo de Google, a annoncé vendredi qu'il allait abaisser à son tour la qualité de diffusion de son service de streaming en Europe afin de décongestionner le réseau, des millions d'utilisateurs étant passés au télétravail en raison de la pandémie de coronavirus.

La filiale d'Alphabet rejoint ainsi Netflix qui a pris une décision similaire jeudi.

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, a exhorté les plates-formes de streaming à réduire la bande passante occupée par leur service pour éviter une saturation des réseaux.

"Nous nous engageons à basculer provisoirement l'ensemble du trafic dans l'UE sur une définition standard par défaut", écrit YouTube dans un communiqué.

Un porte-parole de la firme a précisé que cette décision s'appliquait également à la Grande-Bretagne et serait en vigueur pendant au moins 30 jours.

Alors que les services vidéos peuvent représenter jusqu'à 60% du trafic internet sur les réseaux fixes et mobiles, le lancement le 24 mars en Europe, notamment en France, de Disney+ pourrait encore ralentir la connexion des utilisateurs.

Vendredi, Cédric O, secrétariat d'État français chargé du Numérique, a exhorté les fournisseurs de contenus à limiter la consommation de leurs services.

"Télémédecine, éducation à distance, télétravail, urgences,(...) Nous avons tous besoin d'un réseau qui fonctionne partout et tout le temps, fixe et mobile", a-t-il souligné sur Twitter.

SOLUTION À COURT TERME

Pour les experts, la réduction des débits de diffusion des services de streaming n'est qu'une solution à court-terme.

D'autant que l'Union européenne a rappelé jeudi aux opérateurs télécoms qu'ils se devaient de respecter la "neutralité d'internet", c'est-à-dire de ne procéder à aucune discrimination selon le contenu.

"Dans un monde idéal, les opérateurs de réseau devraient évidemment mettre à jour leurs infrastructures et investir", souligne Eric Brookman, directeur technologique chez Extreme Networks, un équipementier télécoms américain.

Les opérateurs britannique Vodafone et son concurrent allemand Deutsche Telekom ont fait cette semaine état d'une forte hausse du trafic sur leurs réseaux.

En France, le PDG d'Orange a déclaré que les réseaux du groupe devraient être en mesure de supporter l'afflux de trafic lié au confinement de la population. Selon lui, l'usage de WhatsApp a par exemple été multiplié par cinq.

Il a ajouté être en contact avec les autorités pour libérer éventuellement de la bande passante pour des services prioritaires.

(Avec Sarah White, Kirsti Knolle, Nadine Schimroszik et Toby Sterling; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS