Coronavirus: Sans progrès, Véran n'exclut pas une obligation vaccinale pour les soignants à terme

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Santé Olivier Véran a lancé jeudi un "appel solennel" aux soignants afin de les inciter à se faire davantage vacciner contre le COVID-19, évoquant pour la première fois l'éventualité d'une obligation vaccinale pour ces populations si leur couverture vaccinale ne progresse pas d'ici la fin de l'été.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coronavirus: Sans progrès, Véran n'exclut pas une obligation vaccinale pour les soignants à terme
Le ministre de la Santé Olivier Véran a lancé jeudi un "appel solennel" aux soignants afin de les inciter à se faire davantage vacciner contre le COVID-19, évoquant pour la première fois l'éventualité d'une obligation vaccinale pour ces populations si leur couverture vaccinale ne progresse pas d'ici la fin de l'été. /Photo prise le 3 juin 2021/REUTERS/Stéphane Mahé

"On ne prendra pas le risque qu'à la rentrée - s'il devait y avoir un variant qui circule ou une reprise épidémique avec les conditions automnales - on ne prendra pas le risque d'exposer des personnes fragiles, âgées, en établissement du fait que des soignants auraient refusé de se faire vacciner", a déclaré Olivier Véran sur BFMTV.

Selon le ministre, alors que la proportion de personnes ayant reçu une première injection d'un vaccin contre le COVID-19 s'élève à 60% dans la population générale et à 85% pour les soignants en ville - "ce qui est pas mal" -, dans les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes?) elle ne s'élève qu'à plus de 50% seulement.

Pourtant, c'est dans ces maisons de retraite médicalisées "qu'on trouve les personnes les plus fragiles", sans compter que certains résidents n'ont pas pu être vaccinés pour des raisons de santé.

"Il n'y a aucune justification, rien qui justifie que lorsqu'on est soignant en Ehpad on décide de ne pas se faire vacciner", a insisté le ministre.

Souhaitant que la couverture vaccinale des soignants puisse progresser pendant l'été "en bonne intelligence" avec les employeurs et les salariés des Ehpad, Olivier Véran a cependant prévenu que "d'ici la fin de l'été, si ça ne devait pas s'améliorer (le gouvernement se) poser(ait) la question d'une obligation vaccinale pour ces publics particuliers".

Concernant l'hôpital, le taux de la vaccination est "meilleur" et "continue d'augmenter", a souligné Olivier Véran en ajoutant: "j'attends de voir".

Le Premier ministre Jean Castex a fixé mercredi un objectif de 35 millions de personnes vaccinées (avec un schéma vaccinal complet) à fin août. Selon les derniers chiffres officiels, près de 17 millions sont déjà dans ce cas.

(Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS