International

Face au coronavirus, le salon automobile de Genève veut contrôler les exposants

, , , ,

Publié le , mis à jour le 25/02/2020 À 15H07

Alors que l'épidémie de coronavirus prend de l'ampleur, les organisateurs du salon automobile de Genève prennent des mesures pour éviter un risque de contamination pendant l'événement.

Face au coronavirus, le salon automobile de Genève veut contrôler les exposants
Les organisateurs du salon automobile de Genève ont demandé mardi 25 février aux exposants issus des zones infectées par le coronavirus d'effectuer des contrôles sanitaires avant leur arrivée.
© DENIS BALIBOUSE

Le salon automobile de Genève, prévu du 5 au 15 mars en Suisse, n'est - pour l'instant - ni annulé ni reporté, contrairement à plusieurs manifestations dans le monde, dont le salon automobile de Pékin et le Mobile World Congress de Barcelone, en raison des craintes suscitées par le virus parti de Chine qui a fait plus de 2 600 morts.

Retrouvez nos articles sur le coronavirus ici

Des contrôles sanitaires avant l'arrivée en Suisse

Mais alors que l'épidémie prend de l'ampleur à travers le monde, et notamment en Italie, les organisateurs du salon automobile de Genève ont demandé mardi 25 février aux exposants issus des zones infectées par le coronavirus d'effectuer des contrôles sanitaires avant leur arrivée la semaine prochaine en Suisse et ont promis d'intensifier leurs efforts pour éviter un risque de contamination pendant l'événement.

"Dans le contexte de l'épidémie de coronavirus qui frappe la Chine, Palexpo SA observe attentivement la situation et ses possibles implications", a déclaré l'organisateur du salon de Genève. "Les organisateurs encouragent les exposants des zones à risque à s'assurer que leur personnel réussisse les tests de contrôles nécessaires et ne présente aucun symptôme d'infection dans les 14 jours précédant leur arrivée en Suisse, afin d'éviter tout risque de propagation."

Contact avec la Direction générale de la santé

Palexpo a ajouté être en contact régulier avec la direction générale de la santé (DGS) et le canton de Genève ainsi que son conseiller médical pour élaborer un plan d'action sanitaire modulable en temps réel.

Parmi les visiteurs et les exposants au salon de Genève, figurent l'administrateur délégué de Ferrari Louis Camilleri et les dirigeants de la marque Smart, coentreprise entre l'allemand Daimler et le chinois Geely.

avec Reuters (Edward Taylor; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

25/02/2020 - 18h12 -

N est ce pas mettre le loup dans la bergerie ? Alors que pleins d événements sont annulés !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte