[Covid-19] Le monde isole les Britanniques par peur de la mutation

Un grand nombre de pays à travers le monde ont fermé lundi leurs frontières aux personnes en provenance de Grande-Bretagne en raison des craintes suscitées par une nouvelle souche du coronavirus hautement contagieuse décelée sur le territoire britannique, compliquant encore une situation déjà incertaine à l'approche du Brexit avec la perspective de pénuries de nourriture.

Partager
[Covid-19] Le monde isole les Britanniques par peur de la mutation
Un grand nombre de pays ont suspendu lundi leurs liaisons de transport avec le Royaume-Uni par crainte d'une nouvelle souche du coronavirus, compliquant encore une situation déjà chaotique à l'approche du Brexit pour les familles et les entreprises britanniques. /Photo prise le 15 décembre 2020/REUTERS/Susana Vera

Comme si le Brexit ne suffisait pas, le Royaume-Uni apparaît encore plus isolé ce 21 décembre. La France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Irlande, la Belgique, l'Autriche, la Suisse, la Pologne, la Norvège, le Danemark, la Suède, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, l'Estonie, la Bulgarie et la République tchèque mais aussi Israël, le Canada, la Tunisie, le Soudan, Hong Kong et l'Inde, ont pris des mesures de ce type après que le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a averti qu'une variante potentiellement très contagieuse du virus constituait un danger pour son pays.

Les pays européens entendent coordonner leur réponse à la suite de cette décision prise en urgence, pour l'instant valable jusque mardi soir minuit.

La France a fermé provisoirement sa frontière avec le Royaume-Uni dès dimanche soir pour les personnes et les camions, bloquant ainsi la plus importante voie de transit du commerce britannique avec l'Europe continentale.

"C'est une situation exceptionnelle qui nous a amenés à prendre cette décision rapide et doit nous amener à redoubler de vigilance sur l'évolution (de la nouvelle souche du virus)", a déclaré lundi Emmanuel Macron lors d'un conseil des ministres en visioconférence, selon des images diffusées par BFM TV.

Camions coincés à Douvres

De longues files de camions se sont formées sur des kilomètres à l'approche du port de Douvres, principal point de passage pour les marchandises échangées entre la Grande-Bretagne et l'Europe continentale. Des milliers de chauffeurs de poids lourds étrangers se retrouvent ainsi bloqués en Grande-Bretagne à quelques jours de Noël.

"Mes chances d'être chez moi à Noël diminuent. C'est stupide et je suis stressé et mécontent de cela", a dit Stanislaw Olbrich, un chauffeur polonais de 55 ans coincé à une quarantaine de kilomètres au nord de Douvres.

Aux Etats-Unis, le secrétaire adjoint à la Santé, Brett Giroir, a jugé possible qu'une interdiction d'entrer sur le territoire américain soit prise à l'encontre des personnes en provenance du Royaume-Uni.

Alors que les campagnes de vaccination contre le COVID-19 viennent seulement de débuter au Royaume-Uni et aux Etats-Unis et ne devraient être lancées que dimanche en Europe, la découverte de cette variante du coronavirus a semé la panique dans le contexte d'une pandémie qui a déjà tué près de 1,7 million de personnes à travers le monde.

Des cas de contamination par cette souche ont déjà été découverts dans certains autres pays comme l'Italie, les Pays-Bas et le Danemark.

Les experts des questions de santé pensent néanmoins que les vaccins déjà validés ou en voie de validation sont aussi efficaces contre cette variante du coronavirus.

Crainte de pénuries alimentaires

Le principal conseiller scientifique du gouvernement britannique a tout de même jugé probable un durcissement en Grande-Bretagne des restrictions de déplacements et d'activités destinées à lutter contre l'épidémie.

"Je dirais que les preuves concernant ce virus sont qu'il se propage facilement, qu'il est plus transmissible, nous devons absolument garantir que nous appliquons le bon degré de restrictions", a dit Patrick Vallance au cours d'une conférence de presse organisée par Boris Johnson.

"Et je pense qu'il est probable en conséquence que les mesures doivent être renforcées dans certains endroits au moment opportun, pas réduites", a-t-il ajouté.

Boris Johnson et Emmanuel Macron ont eu une discussion téléphonique sur cette fermeture des frontières lundi après-midi.

Cette évolution de la crise sanitaire en Grande-Bretagne a aussi des conséquences côté français, avec des camions qui s'entassent aux abords des ports, notamment Calais.

"Aucun chauffeur ne veut livrer au Royaume-Uni maintenant, donc le Royaume-Uni va voir son approvisionnement en fret se tarir", a déclaré la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR) en France.

Alors que Noël approche, la deuxième chaîne de supermarchés britannique, Sainsbury's, a déclaré que des pénuries de produits tels que les salades, les choux-fleurs et les agrumes se feraient sentir en quelques jours si les liaisons avec l'Europe continentale n'étaient pas rapidement rétablies.

Les producteurs de fruits de mer en Ecosse ont en outre fait état de plusieurs tonnes de produits périssables bloqués sur les routes. Les perturbations en Grande-Bretagne vont aussi sévèrement affecter l'approvisionnement de l'Irlande.

Le vent de panique s'est traduit sur les marchés financiers par une chute marquée des actions européennes, en particulier des valeurs liées aux transports telles que IAG, propriétaire de British Airways, Ryanair et easyJet, qui ont perdu de 4,5% à 8%. Air France KLM a cédé 4,16%.

La livre britannique a perdu jusqu'à 2,5% face au dollar avant de réduire ses pertes.

Avec Reuters

0 Commentaire

[Covid-19] Le monde isole les Britanniques par peur de la mutation

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS