Coronavirus: La France assouplit les contrôles aux frontières pour les vaccinés

PARIS (Reuters) - Les voyageurs entièrement vaccinés contre le COVID-19 avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament ne devront plus présenter de test négatif pour entrer en France à compter de ce samedi, a annoncé Matignon, qui va en revanche durcir les exigences pour les voyageurs non vaccinés en provenance de six pays européens.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coronavirus: La France assouplit les contrôles aux frontières pour les vaccinés
Les voyageurs entièrement vaccinés contre le COVID-19 avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament ne devront plus présenter de test négatif pour entrer en France à compter de ce samedi, a annoncé Matignon, qui va en revanche durcir les exigences pour les voyageurs non vaccinés en provenance de six pays européens. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures sera exigé à partir de dimanche à minuit pour les personnes ne présentant pas un schéma vaccinal complet au départ du Royaume-Uni, mais aussi de cinq pays de l'espace européen placés "sous surveillance" (Espagne, Portugal, Grèce, Chypre et Pays-Bas).

Après les annonces faites lundi par le président Emmanuel Macron pour encourager la vaccination, dont l'extension prochaine du pass sanitaire, les mesures de contrôle aux frontières dévoilées samedi par le Premier ministre Jean Castex font aussi la part belle aux personnes entièrement vaccinées.

"Parce que les vaccins sont efficaces contre le virus, et notamment son variant Delta, les contraintes pesant sur les voyageurs bénéficiant d'un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen) seront levées à compter de ce samedi 17 juillet, quel que soit le pays de provenance", indique Matignon dans un communiqué.

Le schéma vaccinal est désormais considéré comme complet sept jours après l'injection de la deuxième dose de vaccin (ou une seule dose pour les personnes qui ont guéri du COVID-19), ou 28 jours pour les personnes qui ont reçu le vaccin à dose unique Janssen de Johnson & Johnson.

TESTS DE MOINS DE 24 HEURES

Matignon précise que les voyages restent déconseillés dans les pays classés sur la liste rouge, élargie ce samedi à la Tunisie, au Mozambique, à Cuba et à l'Indonésie. Les voyageurs ayant malgré tout un "motif impérieux" pour s'y rendre devront présenter un test négatif au départ de ces pays et à l'arrivée en France, ainsi que se soumettre à une quarantaine contrôlée de 10 jours sur le sol français.

En raison de "la diffusion rapide du variant Delta" dans plusieurs pays européens, notamment touristiques, des tests PCR ou antigéniques de moins de 24 heures, au lieu de 72 heures actuellement, seront exigés à compter de dimanche à minuit pour les voyageurs non vaccinés au départ d'Espagne, du Portugal, de Grèce, de Chypre et des Pays-Bas, ajoutent les services du Premier ministre

Les personnes souhaitant se rendre en France au départ du Royaume-Uni devront également présenter un test négatif de moins de 24 heures, contre 48 heures jusqu'à présent.

Cette décision est rendue publique au lendemain de l'annonce par le gouvernement britannique qu'il ne lèverait pas ce samedi la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés en provenance de France, comme c'est le cas pour les autres pays.

Matignon précise dans le communiqué que "les contrôles en direction de l'ensemble des compagnies aériennes et maritimes chargées de faire respecter ce dispositif" vont être renforcés et que "les contrôles aléatoires aux frontières terrestres seront eux aussi accrus".

(Tangi Salaün)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    PFIZER
ARTICLES LES PLUS LUS