Coronavirus: La Fed et la BCE peuvent en faire davantage, selon Barclays

PARIS (Reuters) - La Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque centrale européenne (BCE) peuvent en faire encore davantage pour contrer les effets sur l'économie de l'épidémie de coronavirus, dit-on chez Barclays.
Partager
Coronavirus: La Fed et la BCE peuvent en faire davantage, selon Barclays
La Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque centrale européenne (BCE) peuvent en faire encore davantage pour contrer les effets sur l'économie de l'épidémie de coronavirus, dit-on chez Barclays. /Photo d'archives/REUTERS/Reinhard Krause

A l'issue d'une réunion imprévue mercredi soir, la BCE a lancé un nouveau programme d'achat d'obligations de 750 milliards d'euros, portant à 1.100 milliards ses achats d'actifs prévus sur les marchés cette année.

Quant à la Fed, elle a annoncé un peu plus tard un troisième programme d'urgence en deux jours, destiné cette fois à préserver les fonds de placement sur le marché monétaire d'éventuels mouvements de retraits massifs de la part d'investisseurs désireux de récupérer des liquidités.

Ces mesures massives ne sont pas suffisantes, selon les analystes de Barclays, qui appellent, dans deux notes séparées publiées jeudi, à la fois la Fed et la BCE à en faire encore plus.

La Fed doit porter son programme de rachats d'actifs à au moins 1.000 milliards de dollars en emprunts d'Etat américains (Treasuries) et 500 milliards de dollars en titres adossés à des créances hypothécaires (MBS), selon Barclays.

"Le large programme budgétaire à venir justifie l'augmentation des rachats d'actifs", écrivent les analystes de la banque britannique, qui appellent la Fed à adopter le fameux "whatever it takes" (quoi qu'il en coûte) rendu célèbre par l'ancien président de la BCE Mario Draghi.

En ce qui concerne la BCE, Barclays se réjouit de l'artillerie lourde sortie mercredi par l'institution de Francfort et l'appelle à une action budgétaire coordonnée par le biais du Mécanisme européen de stabilité (MES).

"Le MES agirait dans ce cas comme l'équivalent d'une capacité budgétaire tenant lieu de la zone euro", lit-on dans la note. "Cela stimulerait les émissions du MES et de nouvelles obligations du MES pourraient être incluses dans le programme de rachat d'actifs de la BCE".

(Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS