Coronavirus: La Fed détaille un plan de 2.300 milliards de dollars, priorité aux PME

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale des Etats-Unis a donné jeudi le coup d'envoi d'un vaste programme de soutien à l'économie dont le montant pourrait atteindre 2.300 milliards de dollars (2.115 milliards d'euros), en donnant la priorité aux collectivités locales ainsi qu'aux petites et moyennes entreprises, pour tenter de limiter l'impact économique de la pandémie de coronavirus.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coronavirus: La Fed détaille un plan de 2.300 milliards de dollars, priorité aux PME
La Réserve fédérale des Etats-Unis a donné jeudi le coup d'envoi d'un vaste programme de soutien à l'économie dont le montant pourrait atteindre 2.300 milliards de dollars (2.115 milliards d'euros), en donnant la priorité aux collectivités locales ainsi qu'aux petites et moyennes entreprises, pour tenter de limiter l'impact économique de la pandémie de coronavirus. /Photo prise le 3 mars 2020/REUTERS/Kevin Lamarque

La Fed, par l'intermédiaire des banques, offrira ainsi des prêts d'une durée de quatre ans aux entreprises de 10.000 employés maximum et elle achètera directement des obligations émises par les Etats, les comtés et les villes les plus peuplés du pays.

Son président, Jerome Powell, a déclaré que le rôle de la banque centrale dépassait désormais le seul maintien de la liquidité et du bon fonctionnement des marchés, et qu'il consistait aussi à assurer aux Etats-Unis qu'il disposait des moyens économiques et financiers de faire face à l'urgence sanitaire.

"La première priorité de notre pays doit être de répondre à cette crise de santé publique, d'apporter des soins aux malades et de limiter la poursuite de la propagation du virus", a-t-il dit dans un communiqué.

"Le rôle de la Fed est d'apporter autant de soutien et de stabilité que possible pendant cette période d'activité économique réduite et nos décisions d'aujourd'hui contribueront à assurer que la reprise à venir sera aussi solide que possible."

Les annonces de la Fed ont été bien accueillies par les marchés financiers: les contrats à terme sur les principaux indices de Wall Street se sont orientés à la hausse et en Europe, les Bourses ont amplifié leur progression, le Stoxx 600 <.STOXX> gagnant jusqu'à près de 1% vers 12h55 GMT.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans est remonté à plus 0,76%, contre à peine plus de 0,72% avant le communiqué de la banque centrale.

(Howard Schneider; version française Bertrand Boucey et Marc Angrand)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS