Coronavirus: L'UE a renoncé à l'achat de 100 millions de doses du vaccin J&J, indiquent des responsables européens

par Francesco Guarascio et Elvira Pollina
Coronavirus: L'UE a renoncé à l'achat de 100 millions de doses du vaccin J&J, indiquent des responsables européens
L'Union européenne a décidé de ne pas retenir une option d'achat de 100 millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson contre le COVID-19 et envisage de faire don de 100 millions d'autres doses supplémentaires, en cas de commande. /Photo prise le 1er mars 2021/REUTERS/Timothy D. Easley

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a décidé de ne pas retenir une option d'achat de 100 millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson contre le COVID-19 et envisage de faire don de 100 millions d'autres doses supplémentaires, en cas de commande, ont déclaré jeudi des responsables européens.

La Commission européenne avait commandé 200 millions de doses du vaccin fabriqué par le laboratoire américain et disposait d'options pour en acheter 200 millions supplémentaires en deux tranches distinctes.

Fin mars, l'Union européenne a laissé expirer le délai de commande de la première tranche de 100 millions de doses, ont déclaré à Reuters trois fonctionnaires européens ayant une connaissance directe des contrats passés avec les laboratoires.

L'échéance de la deuxième option d'achat pour les 100 millions de doses restantes expire à la fin du mois de juin, mais aucune décision n'a encore été prise quant à son exercice, ont indiqué les responsables.

L'UE envisage de commander ces doses, principalement dans l'intention de faire don d'une partie aux pays les plus pauvres, indiquent ces derniers, certains pays pouvant également décider d'en garder pour leur propre population.

Les Vingt Sept se sont engagés à donner au moins 100 millions de doses excédentaires d'ici la fin de l'année dans le cadre du dispositif Covax, un programme de vaccination codirigé par l'Organisation mondiale de la santé.

Un porte-parole de la Commission européenne a refusé de commenter.

Ces discussions témoignent d'une baisse de confiance à l'égard du vaccin à dose unique de J&J, qui était initialement considéré comme essentiel à la réussite de la campagne de vaccination en Europe, mais qui a été largement relégué au rang de solution de secours à la suite de problèmes de sécurité et d'approvisionnement.

Dans le cadre de la commande initiale, J&J s'était engagé à livrer 55 millions de doses à l'UE avant la fin du mois de juin, mais n'en a jusqu'à présent expédié qu'environ 12 millions, selon un fonctionnaire de la Commission européenne ayant accès aux derniers chiffres de livraison.

Johnson & Johnson a par ailleurs dû suspendre brièvement ses livraisons vers l'UE en avril, en raison de préoccupations sanitaires, le vaccin étant associé à des cas très rares mais graves de caillots sanguins.

Deux lots de fabrication américaine contenant des millions de vaccins sont également en attente depuis des semaines, l'Agence européenne des médicaments souhaitant effectuer des contrôles de sécurité après des cas de contamination dans une usine dirigée par le sous-traitant de J&J, Emergent, aux États-Unis.

(Francesco Guarascio, Elvira Pollina, version française Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS