Coronavirus: L'Oréal voit un impact momentané sur ses ventes en Asie

PARIS (Reuters) - Le géant français des cosmétiques L'Oréal a dit jeudi s'attendre à ce que le coronavirus ait un impact momentané sur ses ventes en Chine et dans les aéroports de la région après une période faste pour son activité en Asie.
Partager
Coronavirus: L'Oréal voit un impact momentané sur ses ventes en Asie
Le géant français des cosmétiques L'Oréal a dit jeudi s'attendre à ce que le coronavirus ait un impact momentané sur ses ventes en Chine et dans les aéroports de la région après une période faste pour son activité en Asie. /Photo prise le 6 novembre 2019/REUTERS

L'engouement des consommateurs chinois pour les crèmes de luxe, notamment celles de la marque Lancôme propriété de L'Oréal, ont dopé la croissance des ventes du groupe, supérieures aux attentes pour le quatrième trimestre.

Dans un communiqué, L'Oréal a fait état d'un chiffre d'affaires de 7,9 milliards d'euros pour la période d'octobre à décembre, en hausse de 11,4% sur une base publiée et en progression de 9,6% à données comparables.

Cette performance est à comparer à la croissance de 7,8% enregistrée au trimestre précédent tandis que plusieurs analystes financiers tablaient pour le quatrième trimestre sur une progression du même ordre.

Pour l'ensemble de l'exercice, le chiffre d'affaires a atteint 29,87 milliards d'euros, en hausse de 8% à données comparables. Le bénéfice net du groupe a progressé de 9,3% à 3,98 milliards d'euros et sa marge d'exploitation s'est inscrite à 18,6% contre 18,3% un an auparavant.

L'activité en Asie a rebondi au cours des trois derniers mois de l'année en dépit de la poursuite du mouvement de contestation à Hong Kong qui a contraint de nombreux détaillants à fermer leurs portes et fait plonger les ventes locales de l'industrie du luxe.

Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal, a salué la performance de son groupe en fin d'année non seulement en Chine, mais aussi en Corée du Sud, en Inde, en Indonésie et en Malaisie.

Il a toutefois reconnu que la crise sanitaire liée au coronavirus qui sévit en Chine aurait "des conséquences sur la consommation, dont l'ampleur dépendra de la durée".

"Nous avons déjà eu des expériences de ce type, avec le SRAS en 2003 et le MERS en 2015. A chaque fois, nous avons constaté qu'après une période de perturbation, la consommation reprend rapidement, et de manière plus forte", souligne-t-il dans une interview aux Echos.

Cette crise, ajoute-t-il, "ne remet donc pas en cause notre confiance sur le moyen et long terme".

En Chine, le coronavirus a déjà tué 500 personnes et il a conduit de nombreuses compagnies aériennes à réduire leurs vols vers et en provenance d'Asie, ce qui risque de pénaliser les ventes de produits de beauté dans les aéroports, notamment dans les espaces de duty-free.

Jeudi, Estee Lauder, un des concurrents de l'Oréal, a réduit ses prévisions annuelles pour prendre en compte les risques induits par le coronavirus.

(Sarah White, version française Gwénaëlle Barzic et Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

L'OREAL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS