Coronavirus: L'Italie saisit un lot de vaccins AstraZeneca après un décès suspect

ROME (Reuters) - Les autorités du Piémont, dans le nord de l'Italie, ont annoncé lundi la saisie d'un lot de 393.600 doses de vaccin anti-COVID d'AstraZeneca à la suite de la mort d'un homme quelques heures après sa vaccination.

Partager

Coronavirus: L'Italie saisit un lot de vaccins AstraZeneca après un décès suspect
Les autorités du Piémont, dans le nord de l'Italie, ont annoncé lundi la saisie d'un lot de 393.600 doses de vaccin anti-COVID d'AstraZeneca à la suite de la mort d'un homme quelques heures après sa vaccination. /Photo prise le 15 mars 2021/REUTERS/Flavio Lo Scalzo

Cette initiative pourrait nuire un peu plus à la réputation du vaccin d'AstraZeneca, en Italie mais aussi dans le reste de l'Europe, et entraver la campagne de vaccination contre le COVID-19 dans le pays.

Le Piémont a suspendu dimanche l'utilisation de ce lot, le ABV5811, après la mort de Sandro Tognatti, un professeur de musique de 57 ans, dans des circonstances encore floues.

Sandro Tognatti a reçu une dose de vaccin AstraZeneca samedi après-midi, a raconté sa femme à la presse italienne. Il a ensuite eu une forte fièvre dans la nuit et s'est de nouveau senti mal dimanche matin. Les secours ont été appelés mais il est mort peu de temps après.

"Il est par conséquent important de garantir que la poursuite de l'administration du médicament dans tout le pays ne conduit pas à d'autres graves conséquences (dangereuses ou fatales) (...) jusqu'à ce que nous soyons complètement certains que la mort (de Sandro Tognatti) ne peut pas être attribuée à l'injection sus-mentionnée", a déclaré la procureure du Piémont, Teresa Angela Camelio.

Les autorités en Sicile ont ordonné la semaine dernière la saisie d'un autre lot du vaccin AstraZeneca après la mort de deux hommes récemment vaccinés.

Le gouvernement italien a déclaré qu'aucun lien de cause à effet n'avait été formellement établi entre la vaccination et ces décès et elle a maintenu son feu vert à l'utilisation du vaccin AstraZeneca.

Plusieurs pays en Europe ont en revanche décidé de suspendre l'utilisation de ce vaccin, dont l'Allemagne ce lundi.

(Emilio Parodi et Angelo Amante; Version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS