Coronavirus: L'EMA autorise sous conditions un traitement aux anticorps d'Eli Lilly

(Reuters) - L'Agence européenne des médicaments (EMA) a autorisé vendredi l'utilisation d'un traitement aux anticorps mis au point par le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly pour les patients atteints du COVID-19 qui risquent de développer une forme grave de la maladie mais n'ont pas besoin d'être placés sous oxygène.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Coronavirus: L'EMA autorise sous conditions un traitement aux anticorps d'Eli Lilly
L'Agence européenne des médicaments (EMA) a autorisé vendredi l'utilisation d'un traitement aux anticorps mis au point par le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly pour les patients atteints du COVID-19 qui risquent de développer une forme grave de la maladie mais n'ont pas besoin d'être placés sous oxygène. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

L'EMA a déclaré que les pays membres de l'UE pouvaient s'appuyer sur cette recommandation concernant l'utilisation combinée du bamlanivimab et de l'etesevimab, dans l'attente d'une autorisation plus large.

Ces médicaments sont des anticorps monoclonaux, copies synthétiques des anticorps naturellement produits par le corps humain pour combattre les infections.

"La plupart des effets secondaires signalés sont faibles à modérés", précise l'EMA dans son avis. "Cependant les réactions, notamment allergiques, sont probables et doivent être surveillées."

Le cocktail d'anticorps d'Eli Lilly a été validé le mois dernier par les Etats-Unis pour une utilisation en urgence, des essais cliniques ayant montré que le traitement permettait de réduire de 70% le risque d'hospitalisation et de décès des patients atteints du COVID-19.

(Indranil Sarkar à Bangalore, version française Jean-Stéphane Brosse, édié par Matthieu Protard)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS