Coronavirus: J&J demande aux USA d'autoriser l'utilisation de son vaccin

par Vishwadha Chander
Partager
Coronavirus: J&J demande aux USA d'autoriser l'utilisation de son vaccin
Johnson & Johnson a déclaré jeudi avoir demandé au régulateur américain du médicament d'autoriser l'utilisation en urgence de son vaccin contre le COVID-19 aux Etats-Unis, et le laboratoire devrait faire de même dans les prochaines semaines auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA). /Photo prise le 11 janvier 2021/REUTERS/Dado Ruvic

(Reuters) - Johnson & Johnson a déclaré jeudi avoir demandé au régulateur américain du médicament d'autoriser l'utilisation en urgence de son vaccin contre le COVID-19 aux Etats-Unis, et le laboratoire devrait faire de même dans les prochaines semaines auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Cette requête auprès de la Food and Drug Administration (FDA) fait suite aux résultats le mois dernier d'un essai clinique mené à travers le monde qui démontraient une efficacité de 66% du vaccin de J&J pour prévenir la maladie.

La FDA a indiqué jeudi soir qu'elle prévoyait de réunir sa commission en charge des vaccins le 26 février pour étudier la demande d'utilisation en urgence formulée par J&J.

Les vaccins développés par Pfizer-BioNTech et par Moderna ont été approuvés au lendemain d'une réunion de la commission de la FDA.

Dans les échanges d'après-clôture jeudi, le titre J&J a progressé d'environ 1%, tandis que l'action Moderna a reculé de 0,7%. Le titre Pfizer a peu évolué.

A la différence des vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna, le candidat vaccin de J&J nécessite l'administration d'une seule dose, et non pas de deux, et n'a pas besoin d'être congelé.

Cela pourrait favoriser le déploiement des vaccins et contribuer à accélérer la campagne de vaccination aux Etats-Unis, sur fond de craintes d'une flambée de l'épidémie avec les nouveaux variants plus contagieux apparus en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud.

Un cadre du laboratoire américain a déclaré le mois dernier que J&J devrait être en mesure de déployer son vaccin en mars et de produire un milliard de doses en 2021.

Washington a passé un accord avec J&J pour l'achat de 100 millions de doses de vaccin, contre 1 milliard de dollars, avec une option pour 200 millions de doses supplémentaires.

(Vishwadha Chander à Bangalore, avec Peter Henderson à Oakland; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS