[Covid-19] EDF va revoir à la baisse son objectif de production nucléaire

EDF va revoir à la baisse son hypothèse de production nucléaire d'électricité en France en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, qui pourrait aussi amener le groupe français à réviser sa prévision de bénéfice.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Covid-19] EDF va revoir à la baisse son objectif de production nucléaire
EDF va revoir à la baisse son hypothèse de production nucléaire d'électricité en France en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, qui pourrait aussi amener le groupe français à réviser sa prévision de bénéfice. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

EDF réajuste ses objectifs pour tenir compte de la pandémie de coronavirus. "La suspension d’opérations de maintenance des installations de production due au confinement impose une remise à plat du programme d’arrêts de tranches. En conséquence, l’hypothèse de production nucléaire en France pour 2020 (375-390 TWh) est en cours de ré-examen et sera ajustée à la baisse", déclare l'entreprise ce 23 mars dans un communiqué.

Un effet qui pourrait se prolonger l'an prochain. "Les impacts pour 2021 ne peuvent être précisés à ce stade", explique EDF." Le ré-aménagement en cours du planning des arrêts, qui vise à assurer la disponibilité maximale pour la période hivernale 2020-21, pourrait néanmoins avoir un effet défavorable sur la production 2021". "De même, la forte baisse des prix de l’électricité sur les marchés de gros est susceptible d’avoir un impact significatif en fin d’année sur le ratio d’endettement", ajoute-t-il.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"L’objectif d’Ebitda fixé à 17,5-18 milliards d’euros pour 2020 est maintenu à ce stade pour ce qui concerne le seuil bas de la fourchette. Il est susceptible d’être revu lorsque les prévisions de disponibilité ainsi que les évaluations des coûts associés auront pu être affinées ", ajoute-t-il.

Avec Reuters (Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS