Corée du Nord: Kim réprimande des représentants pour un incident sanitaire non spécifié

par Josh Smith

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Corée du Nord: Kim réprimande des représentants pour un incident sanitaire non spécifié
Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a réprimandé des cadres du parti au pouvoir à Pyongyang pour des manquements dans la lutte anti-épidémie qui ont entraîné un "incident grave" et mis en danger la sécurité du pays et de sa population. /Image diffusée le 12 février 2021/REUTERS/KRT TV

SEOUL (Reuters) - Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a réprimandé des cadres du parti au pouvoir à Pyongyang pour des manquements dans la lutte anti-épidémie qui ont entraîné un "incident grave" et mis en danger la sécurité du pays et de sa population, a rapporté mercredi l'agence de presse officielle nord-coréenne.

La KCNA ne donne aucune précision sur l'incident et sur la nature des risques que celui-ci a fait encourir à la population.

Aucun cas de contamination au coronavirus n'a été officiellement signalé en Corée du Nord, un bilan vierge mis en doute par la Corée du Sud et les Etats-Unis. Pyongyang a toutefois imposé de strictes mesures sanitaires, notamment en fermant ses frontières et limitant les déplacements.

Kim Jong-un a convoqué une réunion du politburo du Parti des travailleurs afin d'évoquer les manquements de certains cadres du parti à leurs devoirs, dont leur échec dans la mise en oeuvre de mesures de longue durée destinées à lutter contre l'épidémie, a rapporté la KCNA.

Plusieurs membres du politburo et d'autres représentants d'agences étatiques ont été remplacés lors de la réunion, a-t-elle indiqué, sans préciser si ce remaniement est en lien avec la négligence évoquée par Kim Jong-un.

(Reportage Josh Smith, avec Hyonhee Shin et Jack Kim; version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS