COR-USA: SocGen s'attend à environ 1,1 milliard d'euros d'amendes

PARIS (Reuters) - Bien lire dans le titre et aux §§1 et 4 "1,1 milliard d'euros" suite à une précision de la société, le montant précédemment mentionné lundi soir de 1,2 milliard d'euros étant erroné.
Partager
COR-USA: SocGen s'attend à environ 1,1 milliard d'euros d'amendes
Société générale a annoncé lundi être entré dans des discussions plus actives avec les autorités américaines dans le cadre d'un litige aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Société générale a évalué lundi à près de 1,1 milliard d'euros les amendes qu'elle devra payer après avoir effectué des transactions en dollars impliquant des pays sous le coup de sanctions américaines et a souligné ses provisions couvriraient presque entièrement ce montant.

La banque précise dans un communiqué avoir engagé des discussions "plus actives" avec les autorités américaines dans le but de mettre un terme à ce dossier "dans les prochaines semaines".

Cette année et l'an passé, la banque a régulièrement relevé les provisions destinées à couvrir des pertes potentielles liées aux règlements. C'est cependant la première fois que l'établissement fournit une estimation du montant envisagé.

Au sein de la provision pour litiges déjà constituée et s'élevant à 1,43 milliard d'euros, environ 1,1 milliard en contre-valeur euro est alloué au dossier des sanctions américaines, conformément aux normes IFRS, précise la banque française dans un communiqué.

"A ce stade, Société générale s'attend à ce que le montant des amendes dans le dossier "sanctions américaines" soit presque intégralement couvert par la provision pour litiges allouée à ce dossier", ajoute-t-elle.

Société générale avait annoncé début juin avoir accepté de payer un total d'environ 1,3 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) aux autorités américaines et au Parquet national financier (PNF) français pour mettre fin à deux litiges aux Etats-Unis relatifs au taux interbancaire Libor et au dossier du fonds souverain libyen.

Sur ce montant, la banque française avait dit qu'elle paierait un 275 millions de dollars au département américain de la Justice (DoJ) et 475 millions de dollars à la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l'autorité de tutelle des marchés à terme américains, dans le cadre d'un litige lié à la manipulation du Libor.

Ella ajoutait que 292,8 millions de dollars seraient versés au DoJ et 250,15 millions d'euros au PNF pour le dossier libyen dans lequel il est reproché à la banque française d'avoir eu recours entre 2005 et 2009 à des intermédiaires et des commissions s'apparentant à des pots-de-vin pour placer des produits financiers complexes dans le pays.

(Cyril Altmeyer et Inti Landauro, édité par Gilles Guillaume)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS