COR-Bain discute avec le fonds japonais pour les puces de Toshiba disent des sources

TOKYO (Reuters) - (Version corrigée après la clarification apportée par une source sur le fait que Bain discute avec le fonds japonais et ne remplace pas KKR dans le consortium)
COR-Bain discute avec le fonds japonais pour les puces de Toshiba disent des sources
Le fonds Bain Capital va remplacer son concurrent KKR au sein de l'un des consortiums, celui emmené par les pouvoirs publics japonais, en lice pour la division semi-conducteurs de Toshiba, ont dit deux sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao

Bain Capital et un fond adossé à l'Etat japonais discutent d'une alliance pour tenter de racheter la division semi-conducteurs de Toshiba, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le fonds américain de capital-investissement remplacerait son concurrent KKR en tant que partenaire principal du fonds japonais Innovation Network Corp of Japan (INCJ) et serait un investisseur minoritaire au sein de ce consortium, a dit l'une des sources.

L'américain Western Digital, qui exploite avec Toshiba la principale usine de semi-conducteurs du groupe japonais, envisage d'intégrer ce consortium, considéré comme l'un de deux favoris pour la reprise des puces mémoire NAND de Toshiba aux côtés de celui formé par un autre américain, Broadcom, associé au fonds Silver Lake.

Un différend oppose toutefois Western Digital et Toshiba au sujet de cette vente, que le groupe américain considère comme une rupture de contrat de la part du conglomérat japonais.

Ces tensions entre les deux partenaires pourraient favoriser la proposition de Broadcom, d'autant plus que ce dernier a mis une somme plus élevée sur la table et que son offre est moins susceptible de poser de problèmes en terme de concurrence.

Des sources ont dit mercredi que Toshiba devrait faire connaître le 15 juin le nom de l'acquéreur de sa division de semi-conducteurs.

Toshiba est contraint de vendre son activité lucrative de mémoires afin de compenser les pertes de la filiale nucléaire américaine Westinghouse.

Le conglomérat industriel, qui n'a toujours pas présenté de comptes annuels certifiés au titre de l'exercice 2016-2017, a évalué sa division de puces à au moins 18 milliards de dollars (16 milliards d'euros).

(Junko Fujita, avec Makiko Yamazaki à Tokyo et de Se Young Lee à Séoul, Benoit Van Overstraeten et Bertrand Boucey pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS