Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Copvial relance la boucherie-charcuterie de Coop Alsace

, , , ,

Publié le

La coopérative d'éleveurs alsaciens Copvial a repris l'unité de transformation de boucherie-charcuterie du groupe de distribution alsacien Coop Alsace, sauvegardant 63 emplois. Son objectif est d'utiliser au plus vite les capacités maximales de l'outil, de l'ordre de 4 000 tonnes de viande transformées par an.

Copvial relance la boucherie-charcuterie de Coop Alsace © Fotolia

La coopérative d'éleveurs alsaciens Copvial (650 adhérents) espère pouvoir rapidement redonner une importante charge de travail à l'unité de transformation de boucherie-charcuterie du groupe de distribution Coop Alsace, dont elle a fait l'acquisition à l'automne dernier.

Cette unité située à Reichstett (Bas-Rhin) dispose de 6 000 mètres carrés d'ateliers et emploie 63 salariés, tous repris par Copvial. Compte-tenu des difficultés de Coop Alsace, un groupe en plein démantèlement, la production était quasiment à l'arrêt au moment de la reprise. L'activité tourne aujourd'hui à un rythme légèrement supérieur à 1 000 tonnes par an.

"En optimisant la production, on peut arriver à 4 000 tonnes de viande transformées par an", a indiqué mardi 10 février Jean-Claude Helfer, directeur général de Copvial.

"Les produits du Burehof"

Copvial va transformer dans cette unité des viandes bovines et porcines issues de son abattoir situé à Holtzheim (Bas-Rhin), qui emploie un peu moins de 150 salariés. La production sera commercialisée sous l'appellation "Les produits du Burehof", une prolongation de la marque et du cahier des charges Burehof lancés en 1998.

Grâce à l'acquisition de cette unité de transformation, Copvial est aujourd'hui "en mesure de proposer des viandes tranchées en barquettes, des préparations élaborées et des produits destinés à la restauration collective", explique Jean-Claude Helfer. Cette acquisition concrétise une volonté de la coopérative de maîtriser toute la chaîne de production, de l'élevage jusqu'à la transformation en passant par l'abattage.

Objectif de 4 000 tonnes de viandes transformées par an

Copvial, dont l'abattoir traite 20 000 tonnes de viande par an, songeait depuis quelques temps à investir dans une unité de transformation à Holtzheim. "Mais la solution ne pouvait se trouver dans les locaux actuels, qui font 10 000 mètres carrés", indique Jean-Claude Helfer.

Plutôt que de lancer la construction d'un nouveau bâtiment sur le même site, pour un coût de plusieurs millions d'euros, Copvial a donc saisi l'occasion de l'acquisition immédiate de l'unité de transformation de boucherie-charcuterie de Coop Alsace. La reprise du matériel n'a demandé que 220 000 euros. "Il y avait en plus à Reichstett une ressource importante, c'est les 63 personnes qui travaillaient sur le site avec un savoir-faire qui est important dans ce type de métiers", poursuit le directeur général de Copvial.

"On a récupéré non seulement les salariés, mais aussi les recettes" complète Julie Demay, directrice industrielle de Copvial, selon laquelle l'objectif des 4 000 tonnes de viandes transformées par an nécessiterait des recrutements.

Copvial emploie désormais 210 salariés. La coopérative a généré un chiffre d'affaires de 63 millions d'euros sur le dernier exercice.

Thomas Calinon

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle