Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

COP22 : la "Proclamation" finale de Marrakech réaffirme l'objectif des 100 milliards de dollars par an de financements

, ,

Publié le , mis à jour le 18/11/2016 À 13H42

Document Les 197 parties à la COP22 ont publié une déclaration finale le jeudi 17 novembre et réaffirment, malgré les doutes nés aux Etats-Unis, "l'élan extraordinaire en matière de lutte contre les changements climatiques et l'objectif des 100 milliards de dollars par an de financement." La COP23 se déroulera sous présidence des Iles Fidji mais physiquement à Bonn en Allemagne.

COP22 : la Proclamation finale de Marrakech réaffirme l'objectif des 100 milliards de dollars par an de financements

Les entreprises citées

La COP22, à Marrakech c'est déjà presque fini. Elle n'aura pas été marquée par de grandes avancées, notamment en terme de financements, ni même de contrôle des objectifs nationaux (NDC) mais s'inscrit dans la continuité de l'Accord de Paris et de ses mises en œuvre techniques. Avec une incertitude de taille, l'attitude future des États-Unis quant à leur maintien dans le processus après l'élection de Donald Trump.

"Nous avons assisté à un élan extraordinaire en matière de lutte contre les changements climatiques, partout dans le monde, ainsi que dans de nombreux fora multilatéraux. Cet élan est irréversible — il est guidé non seulement par les gouvernements, mais également par la science, par le monde des entreprises ainsi que par une action mondiale de tous types et à tous niveaux", martèle le texte.

Mais la participation internationale à Marrakech au niveau des chefs d'État aura été décevante. Du côté des leaders des pays industrialisés, hormis François Hollande ou Mariano Rajoy, bien peu se sont pressés à Marrakech mardi.

La "Proclamation" finale des chefs d'État et de gouvernement au nom des 197 parties a été adoptée ce jeudi 17 novembre en fin d'après midi (voir document complet ci dessous)..

"Les pays développés Parties, réaffirmons notre objectif de mobiliser 100 milliards de dollars américains", indique notamment celle-ci. Mais à priori, le fléchage n'est pas encore au rendez-vous et le volet adaptation serait à ce stade de l'ordre de 20 milliards de dollars, un doublement. Ce qui est pourtant considéré comme insuffisant par les pays du Sud.

Les plus optimistes prévoient que les dispositifs de l'Accord de Paris s'appliquent dès 2018 et non 2020, même si en fait rien n'est acqui à ce propos. Du pain sur la planche pour la prochaine grande messe du climat.

La COP23 devait se dérouler en 2017 en Asie. La présidence, a indiqué le Maroc ce vendredi, a été finalement été confiée aux iles Fidji tou en se se déroulant physiquement à Bonn en Allemagne, siège du secrétariat de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Pierre-Olivier Rouaud

Retrouver le texte complet ci dessous.

Cop22 : la Proclamation de Marrakech

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle