COP21 : le Maroc combien de tonnes de CO2?

Alors que s'ouvre ce lundi la COP21 le Maroc a promis de réduire ses émissions de 13% entre 2010 et 2030. Mais d'où part-il alors que ses émissions annuelles de carbone par habitant viennent au contraire de s'alourdir de 20% en seulement sept ans.

Partager
COP21 : le Maroc combien de tonnes de CO2?
Hakima El Haite, ministre de l'environnement du maroc et Miguel Canete, commissaire européen en charge du climat lors d'une réunion sur la Cop21 au Maroc

Entre la Chine ou les Etats-Unis, dans l'ordre les deux premiers émetteurs mondial de CO2 (40% à eux deux), ou les pays les moins avancés dont les émissions sont négligeables, la palette des émissions de CO2 est large pour les 194 pays qui se retrouvent à partir de ce lundi à Paris Le Bourget pour la COP21.

Le Maroc quant à lui se situe dans la fourchette moyenne basse avec 2,1 tonnes de Co2 par habitant et par an liés aux énergie fossiles, soit moins que la moyenne mondiale, 4,9 tonnes, (voir tableau ci-dessous) et même que ses voisins proches Algérie et Tunisie.

Selon les données 2013 de l'Union européenne, les émissions totales du royaume s’élèvent à près de 70 millions de tonnes par an, à comparer par exemple aux 550 millions de tonnes du Canada qui affiche une population à peine supérieure ou encore aux 35 milliards de tonnes des émissions mondiales totales.

Alors que les négociateurs vont travailler d'arrache-pied pendant 12 jours à Paris pour tenter de trouver un accord, cet été le Maroc a livré son engagement. Celui-ci s'élève à -13% d'ici à 2030 sur la base de 2010, alors qu'entre 2005 et 2013 elles ont progressé de 20%

L’effort financier, environ 10 milliards de dollars, sera pris en charge par le pays. Le Maroc s'est dit prêt à réaliser une réduction additionnelle de 19% pour un coût évalué à 35 milliards de dollars, si la communauté internationale peut appuyer cet objectif dans le cadre des mécanismes de financement de 100 milliards de dollars par an qui sont un des enjeux de la COP21.

Ceci aboutirait à une réduction de 32% à l’horizon 2030 alors que le Maroc est donc sur une pente ascendante (cf tableau) contrairement à la France ou l'Europe.

La problématique du Maroc, dont le roi Mohammed VI était présent au Bourget (encadré) est simple : réussir cette transition sans sacrifier son développement.

A noter : la délégation marocaine à la COP21 a ouvert le compte twitter @ClimatM pour suivre son actualité.    On peut suivre aussi celui de la ministre El Haite

La consommation électrique notamment croit de 5 à 7% par an. Et le royaume a lancé un grand programme d'énergie verte qui doit représenter 42% de sa puissance électrique installée en 2020 (objectif porté récemment à 52% en 2030), mais celle-ci ne suffira à assurer guère plus de 15% à 20% de sa consommation électrique.

Et dans le même temps le royaume est en train de renforcer considérablement ses moyens de production au charbon (centrales de Jorf Lasfar et Safi notamment). Ce qui va faire grimper fortement ses émissions de CO2.

Parmi les outils pour tenir ses objectifs de baisse d'émissions figure un vaste programme d’économies d’énergie et d’efficacité énergétique développé notamment par l’Aderee (Agence marocaine pour le développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique) dans le bâtiment, les transports etc…

Quant à Hakima El Haite, ministre de l'Environnement du Maroc, elle sera à pied d'œuvre quasiment durant toute la durée des négociations de Paris. Elle était accompagnée ce lundi au Bourget pour l'ouverture de la COP21 par Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture.

L'enjeu est important pour le Maroc car le royaume accueillera la COP22 à Marrakech fin 2016 et dans la ville marocaine seront sans doute mises en musique les décisions prises à Paris.

P.-O.R.

Le Maroc comparé à quelques pays

Le roi du Maroc Mohammed VI faisait partie des dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement présents au Bourget ce lundi. C’est son frère Moulay Rachid qui a prononcé pour le Maroc un des discours en ouverture du sommet. Il a notamment déclaré : " Depuis la prise de conscience de l'urgence climatique à Rio en 1992, le Royaume a résolument inscrit sa politique volontariste en matière de développement durable et de protection de l’environnement, dans l’effort global de la Communauté internationale, à travers une série de réformes constitutionnelles, législatives, institutionnelles et règlementaires.

 La Charte de l’Environnement, le Plan Maroc Vert, le Plan d’Investissement Vert, l’interdiction des OGM et la  récente loi sur les déchets plastiques, sont autant d’expressions de cette mobilisation et de cette cohérence."

 

La délégation marocaine sur Twitter...

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS