Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

COP21 : "La solution passe par un meilleur fonctionnement des marchés, en particulier celui du carbone", pour Luc Poyer d'E.on

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le

La COP21 s'ouvre le 30 novembre à Paris. L'Usine Nouvelle a demandé à des patrons d'industrie leur opinion sur cette conférence climat très attendue.  Filiale de l'énergticien allemad E.on, E.on France fournit de l'électricté et du gaz dans l'Hexagone. La société exploite des centrales à charbon, au gaz et construit une unité biomasse. Luc Poyer, le président du directoire, nous donne sa vision d'industriel sur le réchauffement climatique.

COP21 : La solution passe par un meilleur fonctionnement des marchés, en particulier celui du carbone, pour Luc Poyer d'E.on

Les entreprises citées

Pouvez-vous citer un projet concret qui pourrait faire de votre entreprise un modèle pour d’autres en matière de lutte contre le réchauffement climatique ?

Avec l'ouverture du marché et la fin des tarifs d'électricité pour les clients entreprises, nous avons décidé de proposer une offre 100% garantie d'origine renouvelable. C'est la première offre que nous présentons au client, libre à lui de la retenir ou non. Ce produit rencontre un franc succès, puisque plus du tiers des clients la retiennent désormais. Cela montre deux choses : notre capacité à proposer des offres compétitives- y compris sur le renouvelable- ainsi qu'une prise de conscience par les entreprises des enjeux environnementaux. 

Sur quel point précis avez-vous encore du travail à fournir ?

Nous nous préparons à compléter cette approche par une offre de rachat de production d'énergie renouvelable solaire et éolienne auprès des producteurs. Nous avons déjà une expérience réussie sur le segment des petits producteurs d'hydroélectricité, avec une part de marché de 30%. L'évolution du cadre réglementaire, et notamment la mise en place du complément de rémunération pour les producteurs d'énergie renouvelable, offrent un contexte favorable. Nous entendons non seulement valoriser nos atouts, notamment notre centre de dispatch, mais aussi encourager le développement des énergies renouvelables par notre expertise des marchés de l'énergie. 


Lutter contre les émissions de C02 : surcoût ou opportunité pour votre entreprise ?

Ne soyons pas naïfs : pour s'inscrire dans un modèle économique acceptable, le surcoût de court terme d'un investissement lié à la transition énergétique doit être plus que compensé par l'opportunité qu'il représente, c'est-à-dire par l'espérance de gain sur le moyen/long terme.

On le voit bien avec les technologies du Power to Gas (Ndr : transformation d'électricité en gaz) et du CCS (capture et séquestration du carbone). Ces technologies sont à juste titre jugées essentielles par l'Agence Internationale de l'Energie comme par la stratégie nationale bas carbone française pour réussir la transition. Malheureusement, leur surcoût à court terme n'est pas encore compensé par des perspectives de revenus futurs suffisants, d'où un frein à leur développement.

La solution passe par un meilleur fonctionnement des marchés, en particulier celui du carbone, mais aussi par des avancées réglementaires, par exemple la reconnaissance du bénéfice pour l'environnement de produire de l'hydrogène à partir d'électricité verte, plutôt que d'hydrocarbures.

Propos recueillis par Ludovic Dupin

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle