Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

COP21 : Jean-Louis Borloo appelle à un plan Marshall de l'énergie

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le

A la COP21, il n’y a pas que la lutte contre le changement climatique qui agite les débats. Pour Jean-Louis Borloo, un tel événement doit aussi poser la question de l’accès à l’énergie, en particulier à l’électricité propre, qui est un prérequis pour l’éducation, la santé et la démocratie.

 

Il est un chiffre qui circule beaucoup dans les couloirs de la COP21 au Bourget (Seine-Saint-Denis) : 1,3 milliard. C’est le nombre de personnes qui n’ont pas accès à l’électricité dans le monde dont une large partie en Afrique. Donner un accès universel à une énergie propre est un enjeu auquel la COP devrait aussi répondre, estiment certains.

A l’occasion d’une conférence de l’Union française de l’électricité (UFE), Jean-Louis Borloo, président d’Energy for Africa, lance un appel : "En 1947, pour éviter que les bolcheviks ne viennent à Paris, les Etats-Unis ont lancé le plan Marshall pour financer massivement la reconstruction d’une vingtaine de pays européens. Il faut faire pareil aujourd’hui pour l’énergie dans le monde. Plus vite ce sera fait, moins il y aura de dégâts, de Boko Haram, de situations indémerdables !" éructe-t-il.

Un dixième des subventions aux fossiles

Mais l’ancien patron des centristes ne semble pas avoir une grande confiance en la COP21 pour y parvenir. "Cela fait 20 ans qu’on entend (dans les COP) la même novlangue : trajectoire, objectifs différenciés, partenariats… Si on ne veut pas électrifier l’Afrique, il faut le dire ! Depuis 20 ans, les COP ont coûté 4 milliards de dollars, on ne peut pas finir celle-là sans annoncer que de l’argent est débloqué pour un grand plan", dit-il avant de préciser que l’électrification de l’Afrique coûterait 4 à 5 milliards d’euros par an, là où la transition énergétique allemande en demande 24 milliards par an.

Antonio Mexia, PDG de l’énergéticien portugais EDP confirme : "Apporter l’électricité au 1,4 milliard de personne qui n’y ont pas accès ne demanderait qu’un dixième des subventions versées chaque année aux énergies fossiles dans le monde". Selon Francisco Venturini, PDG d’Enel green power, “les engagements n’iront pas loin si le secteur privé n’est pas impliqué. Or pour l’instant les moyens d’atteindre les objectifs visés ne sont pas clairs et l’industrie n’aime pas ça. Il faudra sans doute établir des règles plus définies pour que l’ensemble du secteur privé aille dans le même sens".

6 milliards pour électrifier l’Afrique

Plus optimiste, Marc Gratton, directeur exécutif d’Electriciens sans frontière, juge qu’il y a un espoir d’y parvenir : "Grâce à l’engagement des Nations unies, à l’initiative de Jean-Louis Borloo, de la Banque mondiale, un accès universel n’est plus un simple rêve, car aujourd’hui les prix du photovoltaïque ont beaucoup diminué, les lampes LED sont de plus en plus efficaces, les smartphones ont permis de simplifier les systèmes de facturation. Sans compter l’apport des micro-financements qui permettent de réellement développer des solutions alternatives au fioul".

Au même moment, à l’occasion d’une rencontre avec des chefs d’Etat africains, le Président François Hollande annonçait que Paris allait consacrer 6 milliards d’euros à l’électrification du continent entre 2016 et 2020. A cela s’ajoutent 2 milliards d’euros spécifiquement destinés au développement des énergies renouvelables.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle