COP21 : Bill Gates crée un fond géant dédié aux énergies propres

Le fondateur de Microsoft pourrait être le premier héros de la COP21. Le milliardaire philantrope a réuni 27 des plus grandes fortunes du monde pour favoriser le développement des énergies bas carbone, à moindre coût.

Partager

Alors que les 150 chefs d'Etat se réunissaient au Bourget pour inaugurer la COP21 lundi 30 novembre. Le milliardaire Bill Gates a, en marge de l'événement, surpris tout le monde en annonçant une initiative qui pourrait donner des années d'avances au développement d'énergies propres et peu coûteuses. Le fondateur de Microsoft a annoncé la création de la "Breakthrough Energy Coalition", un fonds d’investissement alimenté par 27 milliardaires.

On y trouve pêle-mêle Français Xavier Niel (fondateur de Free), le Britannique Richard Branson (fondateur de Virgin), l’Américain Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook), le Chinois Jack Ma (fondateur de Alibaba), Jeff Bezos (PDG d’Amazon), Reid Hoffman, cofondateur de Linkedin ou encore l’Indien Ratan Tata (Tata)...

Reporter les risques sur le privé

"Mon rôle a été de réunir les investisseurs privés pour faire passer le risque du secteur public au secteur privé", a expliqué Bill Gates dans une conférence de presse ce lundi 30 novembre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"La technologie aidera à résoudre nos problèmes énergétiques. L'urgence posée par le changement climatique et les besoins énergétiques des régions les plus pauvres du monde exigent un programme mondial dynamique en faveur de l'innovation énergétique à émissions nulles", explique Breakthrough Energy Coalition dans un communiqué.

Pour l'instant, impossible de savoir combien de dollars abritent le fond des milliardaires. Mais gageons qu'il n'existe pas d'équivalent au monde, puisque Bill Gates seul à déjà promis 2 milliards de dollars de sa propre poche pour l'alimenter, et il n'est qu'un des 27 contributeurs (certes le plus riche d'entre eux).

20 pays associés

Mais Bill Gates juge que le développement doit aussi se faire dans le cadre de partenariats public-privé. C'est pourquoi il a aussi attiré à lui, dans le cadre de l'initiative Mission Innovation, vingt états dont La France, les Etats-Unis, l'Inde, la Corée du Sud, l'Indonésie, l'Arabie saoudite, l'Australie, le Canada, etc. En parrallèle des actions de Breakthrough Energy Coalition, ces pays s'engagent, d'ici cinq ans, à doubler leur budget de R&D dans cinq domaines : l'électricité, les transports, l'industrie, l'agriculture et l'efficacité des systèmes énergétiques

Ludovic Dupin

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS