Coopération franco-belge dans les déchets nucléaires

Partager


Un prototype de réacteur nucléaire, notamment destiné à étudier la transmutation des déchets hautement radioactifs, sera construit à partir de 2011 par le CNRS et le Centre belge d'étude de l'énergie nucléaire (SCKoCEN). Les deux centres de recherche ont conclu cet accord dans le cadre du projet européen Myrrha.
D'après le CNRS, ce projet devrait aboutir à une première démonstration mondiale d'une nouvelle catégorie de dispositifs appelés « Systèmes pilotés par accélérateur » (SPA). En permettant la transmutation d'isotopes radioactifs à vie longue en isotopes à vie plus courte ou en isotopes stables, il pourrait ouvrir la voie au traitement par cette technique des déchets hautement radioactifs.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS