Cooper Standard Automotive : la direction rend les machines aux salariés de Bolbec

Partager

Social

Les 316 salariés de Cooper Standard Automotive à Bolbec en Seine-Maritime, promis au licenciement début 2011 avec la fermeture de leur usine, se sont mis en grève illimitée le 5 novembre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Motif : la direction avait déménagé dans la nuit une machine vers le site Cooper Standard Automotive de Vitré en Ille-et-Vilaine pour y transférer une production de l’usine normande.

Devant la détermination des salariés, qui n’ont pas du tout apprécié cette indélicatesse de la direction, cette dernière a annoncé le retour de la machine à Bolbec lundi matin, en promettant de ne plus recommencer. Elle paiera par ailleurs les journées de grève. Les salariés ont repris le travail ce lundi à 5 heures.

Spécialisée dans les joints d’étanchéité pour l’industrie automobile, l’usine de Bolbec doit fermer ses portes à la suite de la création par le groupe américain Cooper Tire et Rubber Cie dont elle est filiale, d’une nouvelle société avec la Société des Polymères Barre-Thomas, implantée avec quelque 1 100 salariés à Rennes en Ille-et-Vilaine et fabriquant des produits similaires.

La création de la future entité est organisée par le fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) qui va d’abord racheter la SPBT au fonds d’investissement américain, Silver Point. Ce qui scandalise les salariés normands. « Dans le FMEA, il y a de l’argent public prévu pour sauver des emplois, pas pour en supprimer » estiment-ils.

Les salariés de Bolbec ont d’ailleurs créé un comité de soutien élargi avec des élus locaux et d’autres salariés d’entreprises automobile en difficulté, comme ceux de Sealynx Automotive, Renault Sandouville, Ford Blanquefort qui se réuniront le 18 novembre à Bolbec pour mettre en place des actions contre le démantèlement de la sous-traitance automobile.


De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » va être bientôt disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS