Contre le froid, les industriels aussi sont mis à contribution

Pour éviter tout risque de black-out quand les chauffages tournent en continu, certains consommateurs industriels peuvent être mis à contribution. C’est le cas notamment de Sanofi qui peut réduire jusqu’à 30% de la consommation de l’ensemble de ses sites en France.

 

Partager
Contre le froid, les industriels aussi sont mis à contribution

Durant toute la semaine, les températures négatives ont fait grelotter la France. Et le froid a tiré la consommation électrique française vers le haut. A tel point que le gestionnaire du réseau électrique (RTE) a appelé les Français à réduire leur consommation électrique aux heures de pointe. Mais pour éviter les tensions sur le réseau alors qu’une partie des moyens de production ne sera pas accessible, RTE a un plan pour éviter tout black-out. Il peut faire appel à l’effacement. Il s’agit de consommateurs industriels ou particuliers qui vont volontairement, sur demande du gestionnaire de réseau, diminuer temporairement leur consommation. Cela peut atteindre 3150 MW au total pour cet hiver.

30 % de la consommation de Sanofi

Le laboratoire français Sanofi peut, par exemple, être mis à contribution dans cet effort d’équilibre des réseaux électriques français. Il a mis en place ce contrat d’effacement ponctuel de ses consommations électriques portant sur 28 mégawatts. Cela peut représenter jusqu’à 30% de la consommation instantanée de l’ensemble des sites francophones de l'industriel. "Six de nos sites majeurs sont engagés aujourd’hui dans le programme d’effacement de consommation en période de pointe : Aramon (Gard), Ambares (Gironde), Val de Rueil (Eure), Toulouse (Haut-Garonne), Le Trait (Seine-maritime) et Marcy l’Etoile (Rhône)", nous a expliqué Philippe Luscan, vice-président exécutif, affaires industrielles globales de Sanofi. "En 2016, l’effacement de consommation électrique a été activé à 40 reprises. Il est prêt à fonctionner à tout instant à la demande du gestionnaire de réseaux électriques français", détaille-t-il.

Ce dispositif d’effacement s’inscrit dans un programme plus large de gestion de l’énergie chez Sanofi, mis en œuvre afin de réduire les consommations énergétiques et l’empreinte carbone de ses sites (moins 20% sur la période 2010 à 2020).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS