Contrat Caracal en Pologne : la supply chain d’Airbus Helicopters mise sur des retombées industrielles 

En cas de signature du contrat pour entre Airbus Helicopters et la Pologne pour 50 hélicoptères militaires, les appareils et leurs moteurs seront assemblés en Pologne. Toutefois, la filiale d’Airbus et de ses sous-traitants devront produire la grande majorité des pièces et des sous-ensembles nécessaires à leur assemblage.

Partager
Contrat Caracal en Pologne : la supply chain d’Airbus Helicopters mise sur des retombées industrielles 

"Le contrat avec la Pologne devrait conforter l’emploi dans les principaux sites d'Airbus Helicopters comme Marignane (Bouches-du-Rhône) et de la Courneuve (Seine-Saint-Denis)", espère Ludovic Andrevon, coordinateur CFE-CGC du groupe Airbus.

Tant que le contrat n’est pas signé définitivement, difficile d’être plus précis. Le ministère de la Défense polonais s’est pour l’instant seulement engagé à tester le H225M en vue d’une possible commande d’une cinquantaine d’appareils. L’industriel promet des compensations industrielles pour remporter le contrat. "Nous sommes persuadés que notre offre va profondément renforcer les capacités de défense de la Pologne en fournissant la meilleure valeur d’un point de vue opérationnel, industriel et technologique", indique le groupe d’aéronautique et de défense dans un communiqué. S’ils étaient sélectionnés, Airbus Helicopters et son motoriste Turbomeca ont pris l’engagement de construire chacun une ligne d’assemblage en Pologne.

"Une pré-sélection qui tombe à point nommé"

Toutefois, même du côté de syndicats, on ne fait pas la fine bouche. "Mieux vaut faire 50% de quelque chose que 100% de rien du tout. Vu l’état préoccupant de notre carnet de commandes, cette pré-sélection tombe à point nommé", explique, pragmatique, Ludovic Andrevon. D’autant plus que l’assemblage d’un appareil ne représente qu’une petite partie de la valeur ajoutée industrielle, entre 5 et 10% selon les sources.

Airbus Helicopters devrait produire toutes les pièces et sous-ensembles critiques des hélicoptères : les boîtes de transmission sortiraient de l’usine de Marignane et les pales de celle de la Courneuve (Seine-Saint-Denis). Le contrat bénéficierait aussi aux sous-traitants, l’hélicoptériste achetant environ 70% du contenu industriel de l’appareil. En premier lieu, au groupe Safran. Les usines de Bordes (Pyrénées-Atlantiques) et de Tarnos (Landes) de sa filiale Turbomeca, produirait des pièces primaires des turbines. Il faudra aussi produire des trains d’atterrissage, des centrales inertielles, des régulateurs de moteurs… des éléments qui seront produits à Bidos (Pyrénées-Atlantiques), Montluçon (Allier), et Mantes-Buchelay (Yvelines).

Si elle se félicite de cette pré-sélection, la CFE-CGC souligne qu’elle sera vigilante sur les activités qui seront transférées en Pologne. "On veillera à ce que les opérations à forte valeur ajoutée ne soient pas sous-traitées. Il faut que les gains de compétitivité liés à ces sous-traitances dans des zones dites 'à coûts maitrisés', remontent à la maison-mère et soient réinvestis dans la R&D et les nouveaux programmes", estime Ludovic Andrevon.

Hassan Meddah

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AIRBUS HELICOPTERS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS