Quotidien des Usines

Continentale Nutrition investit 8 millions d’euros à Boulogne-sur-Mer

, , ,

Publié le

Continental nutrition, société spécialisée dans la production d’aliments pour animaux, a présenté sa nouvelle ligne de production de pochons automatisée à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Le montant de l’investissement s'élève à 8 millions d’euros.

Copyright: Continentale

C’est dans l’un de ses deux sites de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) - celui de Marengo 2, situé sur la zone portuaire de Capécure - que la société Continentale Nutrition a concentré un programme d’investissement de 8 millions d’euros. Lancé par le nouvel actionnaire - Alandia -, ce programme a permis de renouveler l’ensemble du système informatique et d’automatiser la chaîne de mise sous pochon d’aliments pour animaux.

La chaîne de mise sous pochon, auparavant manuelle, affiche maintenant une capacité de production en hausse de 15 % par jour, soit 370 pochons à la minute. "Cette modernisation", explique dans son communiqué la direction de Continentale nutrition, "permet aux opérateurs de gagner en ergonomie avec la suppression des manutentions lourdes et répétitives". Mais cet investissement vise surtout à réduire le prix de revient par pochon et en améliore sa qualité visuelle, afin d’en améliorer la compétitivité face à la concurrence.

Le pochon est un emballage souple fait d’aluminium, de polypropylène et de polyéthylène. Son intérêt réside dans sa facilité de manipulation - plus besoin de fourchette ou couteau pour servir - et dans le fait qu’il représente une portion de repas unique. Dans l’alimentation animale, on le retrouve majoritairement dans la nourriture à destination des chats et des chatons, et parfois des petits chiens.

Un endettement réduit de 25 %

Cet investissement correspond à ce que le nouvel actionnaire Alandia avait annoncé en mars 2014. Le plan social qui avait alors accompagné cette reprise s’est traduit par 126 licenciements. Lors de la reprise, les apports des actionnaires soit 24,5 millions d’euros dont 4,5 millions d’euros par Alandia, et les 11 millions d’euros de crédits consentis par les fournisseurs, ont doté Continental de 35 millions d’euros de ressources. Le passif avait été également ramené de 94 à environ 40 millions d’euros. "Aujourd’hui, 25% de ces dettes ont été remboursées", assure la direction de la société

Continentale Nutrition affiche un chiffre d’affaires 2014 de 100 millions d’euros. La société, basée à Boulogne-sur-Mer, emploie aujourd’hui 357 collaborateurs dont 10% d’intérimaires dans ces établissements de Marengo 2 pour les pochons et Montebello pour les gros boitages, dans la zone d’activités de Capécure.

Continentale exporte 70 % de sa production en Europe. La société annonce avoir été, depuis peu, de nouveau référencée par une centrale d’achat allemande. L’enjeu est important puisque l’Allemagne représente le premier marché européen du PetFood. Rappelons que l’ancienne filiale du groupe Continentale Nutrition, basée à Villeneneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), non loin d’Agen a été reprise par l’allemand Deuerer en mai 2014.

Francis Dudzinski
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte