Continental va faire la chasse au plomb dans ses composants automobiles

Continental annonce qu'il va prendre des mesures pour réduire la quantité de plomb de certains de ses composants électroniques, afin de se conformer aux limites imposées par l'Union européenne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Continental va faire la chasse au plomb dans ses composants automobiles
Continental a déclaré vendredi qu'il prenait des mesures pour réduire la quantité de plomb de certains de ses composants électroniques, afin de se conformer aux limites imposées par l'Union européenne. /Photo prise le 1er mars 2019/REUTERS/Andreas Gebert

L'équipementier automobile allemand Continental va mener une campagne de réduction de la quantité en plomb de ses composants électroniques automobiles, qui dépassent parfois la limite autorisée. L'équipementier allemand est en train d'établir le nombre de véhicules ainsi que les pays concernés. La plupart des composants en question sont vendus depuis 2016.

Une directive de l'Union européenne définit la quantité du plomb et celle d'autres métaux lourds autorisées dans les composants. "La manipulation du véhicule, les émissions et la sécurité ne sont pas affectés par l'utilisation des composants en question", déclare Continental dans un communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe dit travailler en concertation avec le ministère de l'Environnement du Land de Basse-Saxe, où se trouve son siège, pour ramener la quantité du plomb sous la limite autorisée.

Avec Reuters (Tom Sims, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS