Continental refuse fermement l'offre de Schaeffler

Partager

L'équipementier automobile allemand Continental a annoncé aujourd'hui qu'il rejetait l'offre de rachat de son compatriote Schaeffler, lancée mardi pour un montant de plus de 11 milliards d'euros. « Cette offre est hautement opportuniste et ne reflète pas la véritable valeur de Continental » a déclaré le groupe, estimant que « Schaeffler tente de prendre le contrôle de Continental de façon illégale ». La veille, cette entreprise familiale bavaroise spécialisée dans les roulements à billes a annoncé vouloir lancer une offre de rachat sur « Conti », pourtant trois fois plus gros que lui, le valorisant à 11,3 milliards d'euros.

D'après le président du directoire de Schaeffler, Jergen Geissinger, Continental avait proposé à son entreprise une participation de 20 % durant des discussions, qu'elle avait refusée, visant au moins 30 %. « Nous ne comprenons pas pourquoi la direction n'a pas approuvé cette offre », s'est-il étonné.

Le groupe allemand de pneumatique est confronté à un ralentissement des ventes d'automobiles à cause de la flambée du pétrole. Il table cependant sur un chiffre d'affaires de près de 26,4 milliards d'euros en 2008, contre 8,9 milliards d'euros pour Shaeffler.

Adèle Bouet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS