L'Usine Auto

Continental offrirait près de 11 milliards d'euros pour VDO

, , , ,

Publié le

Selon le Financial Times Deutschland de mercredi, Siemens a demandé aux candidats au rachat de VDO de lui soumettre des offres fermes avant la fin de la semaine. L'équipementier automobile allemand aurait proposé 11 milliards d'euros.

Selon des sources industrielles citées par l'agence de presse Reuters, Continental a relevé à près de 11 milliards d'euros son offre sur VDO, la division d'électronique automobile de Siemens.

Des sources avaient précédemment indiqué que l'américain TRW, associé au groupe de capital-investissement Blackstone, son principal actionnaire, préparait aussi une offre forme.

Le groupe bavarois a déclaré qu'il étudierait toutes les options ouvertes à VDO mais qu'il privilégiait le scénario d'une introduction en Bourse. Les analystes estiment que le prix que Continental est disposé à payer est supérieur au montant que Siemens peut espérer retirer d'une IPO. Continental s'est refusé à tout commentaire.

Le conseil de surveillance de Siemens doit débattre de l'avenir de VDO lors de sa prochaine réunion, prévue le 25 juillet, selon le FTD.

Usinenouvelle.com, avec Reuters


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte