Continental ne veut toujours pas de Schaeffler

Partager

Le conseil de surveillance a réitéré mercredi 13 août son rejet de l'offre de son compatriote Schaeffler. L'équipementier automobile allemand estime toujours que les 70,12 euros par action offerts par l'entreprise familiale bavaroise ne sont pas assez, au regard des « avantages économiques limités » que procurerait un tel rapprochement. Cependant, il affirme toujours souhaiter parvenir rapidement un accord.

Certains éléments tendent à faciliter la recherche de cet accord. Un représentant des salariés au conseil de surveillance a notamment salué l'intention de Schaeffler de conserver le siège de Continental à Hanovre et de maintenir les emplois.

Schaeffler détient déjà 8 % du capital de Continental, et pourrait prendre récupérer 28 % supplémentaires via un échange d'actifs avec la banque Merrill Lynch.

L'OPA hostile de Schaeffler à 70,12 euros court jusqu'au 27 août. Sa première offre rejetée proposait 69,37 euros par titre. Schaeffler est spécialisée dans les roulements à bille.

RK.

En savoir plus :
Continental assiégé par plus petit que lui (15/07/2008)


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS