Continental et Météo France planchent sur un service d’alertes météo participatif

L’équipementier expérimente une solution d’aide à la conduite en collaboration avec Météo France. Le véhicule collecte des données au fil du parcours, qui permettent d’alimenter un service d’alertes météo.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Continental et Météo France planchent sur un service d’alertes météo participatif
200 véhicules sont actuellement en train de tester à travers la France la nouvelle solution d'aide à la conduite de Continental.

A chaque connexion d’un nouveau véhicule au système, un bip sonore se fait entendre dans le laboratoire de Continental Automotive, implanté dans la commune de Rambouillet (Yvelines) au sud de Paris. "Certains de nos collaborateurs sont rassurés d’entendre ce son : c’est la preuve que le projet fonctionne. Mais il y en a aussi qui ont du mal à s’y faire", plaisante Benjamin Dubois, chef de projet Interior System & Technology chez l’équipementier allemand, en regardant les connexions de nouveaux véhicules se succéder à l’écran.

Depuis janvier 2015, Continental teste, en partenariat avec Météo France, une nouvelle solution d’aide à la conduite. Baptisé eHorizon Weather, ce service dévoilé mercredi 7 décembre fait de la voiture une "station météo roulante", résume Benjamin Dubois. Et un outil collaboratif. Une fois le système activé par l’automobiliste, le véhicule recueille au fil du parcours des informations sur les conditions météo. Il peut s’agir de la température ou des précipitations, via le déclenchement des essuie-glaces. Mais aussi de l’état de la route grâce aux systèmes tels que l'antidéprapage (ESP) et l'anti-blocage des roues (ABS) ou encore de la visibilité avec l’allumage des phares et feux antibrouillard.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

200 véhicules en test

Ces données remontent ensuite à Météo France. "Les observations sont traitées par nos prévisionnistes", explique Nadine Aniort, responsable du webmarketing et de l’innovation au sein de l’établissement public. "Elles sont confrontées aux autres données émanant de nos radars, satellites, stations météo ou encore capteurs embarqués sur les avions. Cela nous permet d’affiner nos observations", se félicite la représentante de Météo France.

Ces résultats permettent d’alimenter un service d’alertes météo proposé par Météo France. Le savoir-faire de Continental fait le reste. Les futurs conducteurs bénéficaires de ce service pourront ainsi un jour voir défiler sur l’interface utilisateur une feuille de route interactive prenant en compte les données météorologiques. Un nouveau service que testent actuellement 200 employés de Météo France et Continental dans l’ensemble de l’Hexagone. Avant une voiture pour tous encore un peu plus connectée, et plus collaborative.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS