Continental Edison accuse Cofidur de « hold-up »

Social

Partager

Prononcée le 2 octobre, la liquidation de l'usine de téléviseurs Continental Edison à Creutzwald (Moselle) a révélé une situation financière catastrophique : l'usine a accumulé des pertes de 18 millions d'euros au cours des quatre dernières années et présente, pour les huit premiers mois de l'année, un chiffre d'affaires inférieur de moitié à la même période de l'année précédente. Le carnet de commandes est exsangue et les pertes mensuelles atteignent 900 000 euros.

Le tribunal a néanmoins prononcé la continuation de l'activité jusqu'au 31 octobre pour honorer les commandes en cours. Les syndicats, qui espéraient une mesure de redressement, crient au hold-up et accusent leur maison-mère Cofidur de s'être débarrassée de sa filière à moindre coût. Le comité d'entreprise n'exclut pas de faire appel de la liquidation judiciaire, mais compte auparavant examiner quatre offres de reprise.

Pascale BRAUN

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS